});

L’analyse sur le le capitalisme et le nationalisme de Mr Ibrahima SENE

= 9196

 » Il est frappant » , ecrit -il dans un recent article publie dans « Contre Temps », de constater à quel point  » les principaux Etats occidentaux se retrouvent tous au début des années 2020 avec des positions patrimoniales quasi-nulles ou négatives ».

En effet, rappelle t -il,  » la France , l’Allemagne et le Japon ont vu la propriote publique chuter jusqu’a atteindre 10% de la richesse natiomale en 2018, et la Grande Bretagne et les Etats Unis, ont vu la leur devenir negative depuis 2010, pour atteindre en 2018, un viveau negatif de 10%.

Faute d’avoir équilibré leurs comptes publics (ce qui aurait exigé de mettre davantage à contribution les contribuables les plus riches), ces pays ont accumulé les dettes publiques, tout en mettant en vente une part croissante de leurs actifs publics, si bien que les premières ont fini par dépasser légèrement les seconds ».

« Soyons bien clairs » , precise t -il ,  » les pays riches sont riches, au sens où les patrimoines privés n’ont jamais été aussi élevés,. Par contre, ce sont uniquement leurs Etats qui sont pauvres ».

Mon commrntaire:

Le patrimoine prive s’est developpe grace a deux leviers, a savoir, le surendettement public cause par une fiscalite pro riche, et la privatisation des entreprises publiques.

Et Pikety d’en conclure ceci:

« En persistant dans cette voie, ils vont se retrouver avec un patrimoine public de plus en plus négatif.

Ce qui correspondrait à une situation où les détenteurs des titres de dettes possèdent non seulement l’équivalent de tous les actifs publics (bâtiments, écoles, hôpitaux, infrastructures, etc.), mais également un droit de tirage sur une part croissante des impôts des contribuables futurs ».

De mene,souligne t-il, « avec 15% de la population mondiale, ces pays que sont les Etats Unis, la Grande Bretagne, le Japon, y inclus la Russie , sont responsables de 80% des emmisions de carbonne cumulees depuis l’ere industrielle ».

Mon commentaire:

Non seulement le prive s’enrichit en depoullant le peuple des fruits de son travail , mais aussi, en detruisant la Nature.

Ainsi le Capitalisme liberal est devenu un veritable danger pour l’Humanite et pour ses conditions d’existance et de reproduction.

De meme , la proposition Pikety, de reduction des inegalites economiques et sociales par une plus grande fiscalite sur les plus riches , est contre peoductive, puisqu’elle ne met pas fin aux privatisations ,qui sont une autre modalite non fiscale, pour rendre les riches encore plus richine au depend du patrimoine public.

Les riches continuent de devenir plus riches tandis que les pays deviennent de plus en plus pauvres en ressources pour faire face a la montee des inegalitees economiques et sociales.

Il n’y a donc de solution pour sortir de cette tendance lourde a l’aggravation des inegalites economiques et sociales, et a la destruction de la Nature, que l’appropriation publique dea grands groupes et une fiscalite pro pauvre, dans le cadre d’um Capitalisme d’ Etat, a l’exemple de la Chine ou 30% du patrimoine national sont publics, avec 10% dans l’mmobilier et 50% des entreprises, et le controle public de la Banque centrale.

C’est ce besoin qui a produit, dans cette seconde decennie du 21 eme siecle, la necessite universelle du  » passage du Capitalisme liberal au Capitalisme d’Etat » dans tous les pays de la planete, pour creer les conditions de depassement du Capitalisme liberal pour aller vers le Socialisme , qui est une transition de l’Humanite vers le Communisme.

Ibrahima SENE PIT/ SENEGAL
DAKAR le 29 juillet 2021.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :