});












L’ancien Président de l’IAAF menace Mimi Touré d’une plainte

= 1081

Les avocats de Lamine Diack n’ont pas fait dans dentèle pour réagir à la sortie, il y a quelques jours, de Mimi Touré visant Khalifa Sall, mais qui a durement atteint l’ancien Président de l’IAAF.

Ils soupçonnent Mimy Touré d’avoir dit : «faut-il rappeler qu’il (Khalifa Sall) a été le seul politicien à avoir été cité par Lamine Diack comme bénéficiaire de l’argent de la drogue de l’athlétisme international».

Face à cette sortie ô combien assassine, les avocats de Lamine Diack, très remontés contre une telle sortie, ont réagi, à travers une lettre ouverte à Mimi Touré qui, si elle ne dément pas les propos, pourrait être l’objet d’une plainte.

«Lamine Diack n’a jamais eu d’argent sale. Vous (Mimi Touré) ne saurez, en tant qu’ancien ministre de la Justic,e s’affranchir de la présomption d’innocence. Sa position devrait luit interdire de s’arroger le droit d’accuser sans preuve, sans mesure, sans nuance, et de condamner sans appel », ont répondu les avocats de Lamine Diack à Mimi Touré.

Qui intiment à Mimy Touré de confirmer ou d’infirmer les propos qui lui sont prêtés. Et si l’ex-Première ministre ne dément pas les propos en question, les avocats de Lamine Diack s’offrent le droit d’user de tous les recours légaux pour laver l’affront fait à leur client. Voici, à cet effet, l’intégralité de la lettre ouverte à la responsable de l’Alliance pour la République :

LETTRE OUVERTE A MADAME AMINATA TOURE

Madame,

C’est avec indignation que nous avons pris connaissance de !’article paru sur le site SeneWeb vous pretant  des propos mettant  gravement en cause Monsieur  Lamine DIACK, ancien President de I’IAAF.

Ces propos auraient ete tenus dans le contexte d’accusations proferees contre Monsieur Khalifa SALL, accuse d’avoir bénéficie de «I’argent sale de Lamine Diack ». Nous nous refusons de croire que vous ayez pu avec autant de légèreté céder a une telle infamie. Que vous soyez en lutte avec un adversaire politique est banal,

Le fait que vos echanges soient rudes peut se comprendre,

Impliquer Monsieur Lamine DIACK a des polémiques auxquelles il est étranger est inadmissible; Le faire avec l’outrance qui suinte des propos vises relève de l’avanie;

Monsieur Lamine DIACK n’a pas et n’a jamais eu d’argent sale.

Une instruction est en cours et le Ministre de la justice que vous avez été ne saurait s’affranchir du respect de la présomption d’innocence; encore moins s’arroger  le droit d’accuser sans preuve, sans mesure, sans nuance et de condamner sans appel.

Depuis le debut de !’affaire dont s’agit les sénégalais dans leur ensemble, la classe politique dans sa diversité ont exprime soutien, solidarité et compassion a Monsieur DIACK; a tout le moins tous ont observe une décente modération  appelant a la retenue et au déroulement  serein du cours de la justice.

Monsieur  le Premier Ministère  a exprime sans équivoque Ia sage et ferme position des autorités publiques sénégalaises devant I’Assemblée Nationale.

Aussi, nous ne comprenons pas Ia violence irrespectueuse des propos contre  Monsieur  Lamine DIACK.

II serait aise de vous répondre sur le même ton ; cela reviendrait a rabaisser le débat et distraire de I’essentiel.

Venant de vous, les propos vises relèveraient d’un triple manquement:

–  manquement  a  l’ethique  republicaine  et  a  Ia solidarite  gouvernementale  qui interdit   qu’un conseiller s’exprime a rebours de Ia position officielle annoncee par le Chef du gouvernement devant

Ia représentation nationale;

– manquement a l’ethique de  justice qui commande  a taus et a fortiori a un ancien ministre  de la justice, le respect de la présomption d’innocence ;

– manquement aux valeurs senegalaises de bienseance et de savoir vivre.

Les propos vises sont sans égard pour ce que Monsieur  Lamine DIACK a été et demeure aux yeux des sénégalais, mais pire encore ils sont sans respect pour  son age qui aurait  de vous inspirer  plus de retenue et de tenue.

Monsieur  Lamine DIACK en vous recevant a  MONACO il n’y a pas si longtemps  a été pour vous un hôte d’une généreuse hospitalité; la pudeur aurait consisté a ne pas le salir si injustement.

II reste que cette accusation tapageuse relève de la Loi pénale ;

Aussi, si vous ne démentiez pas en être l’auteure, nous considérerons  que vous en assumez l’entière responsabilité  telle qu’elle est rapportée et y attacherons les conséquences qu’elle  appelle.

Fait a Dakar, le 1er  Mars 2016

Maitre Daouda DIOP

Avocat au Barreau de Reims


Maitre Christian CHARRIERE-BOURNAZEL Avocat au Barreau de Paris


Maitre Alexandre VARAUT Avocat au Barreau de Paris

Actusen.com

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *