});

Le faux médecin et ses trois présumés complices envoyés à la prison du Cap Manuel

= 320

Le faux médecin Amadou Samba et ses trois présumés complices, l’assistant infirmier d’État, Douada Ndiaye, l’infographe Amadou Dramé et Gabriel Sarr, évoluant dans la confection de cachets, ont été placés sous mandat de dépôt. Le trio a passe sa première nuit à la prison du Cap Manuel de Dakar.

Association de malfaiteurs, exercice illégal de la médecine, faux et usage de faux sur un document administratif et usage de faux en écriture privée, usurpation de fonction, escroquerie portant sur des derniers publics et mise en danger de la vie d’autrui.

C’est la kyrielle d’infractions visées jeudi par le juge d’instruction du 8e Cabinet d’instruction de Dakar contre le faux médecin Amadou Samba, démasqué et arrêté pour avoir effectué de faux tests de coronavirus à des particuliers.

Après avoir notifié les inculpations, le juge d’instruction les a placés sous mandat de dépôt et à la disposition des matons de la prison du Cap Manuel de Dakar depuis jeudi.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :