});












Le PSE présenté prochainement au Fmi : pourquoi Macky Sall peut-il oser rêver

= 724

Le Président de la République a reçu, aujourd’hui, Ali Mansoor, chef de mission Fonds monétaire international (Fmi)/département Afrique.

A sa sortie d’audience, ce dernier a déclaré,”nous sommes ici pour voir comment le FMI peut soutenir, au mieux, le Sénégal dans la mise en oeuvre du PSE”.
Marchant sur les traces de Christine Lagarde qui avait vivement salué la pertinence du Plan Sénégal Emergent, Ali Mansoor est d’avis lui aussi, que c’est un excellent programme, d’après un communiqué des Services de la Présidence de la République parvenu à Actusen.com.

“Le Sénégal a eu neuf plans dans le passé, mais la clé c’est que ça doit être mis en oeuvre efficacement, comme l’avait dit le ministre des Finances à Paris”, a affirmé le chef de mission. Qui espère avoir apporté des suggestions qui vont être utiles au Sénégal, afin de bien mettre en oeuvre le PSE
Mais le régime de Macky Sall peut croiser les doigts et implorer le Ciel, pour que la réunion du Conseil d’administration du Fmi produise les effets escomptés.
En effet, selon Mansoor, “la délégation va présenter au Conseil d’Administration du FMI le programme que le Sénégal compte mettre en oeuvre au cours des trois prochaines années, et quand il va approuver le PSE, cela va renforcer  la confiance des bailleurs fonds à l’endroit du  Sénégal et offrir ainsi au pays  de meilleures  perspectives”.
Ce n’est pas tout. Car Mansoor “a aussi insisté sur la nécessité d’allier la réalisation des projets avec la poursuite “des réformes, c’est-à-dire le changement des mentalités, une rupture avec les habitudes” et il note enfin  que les initiatives entreprises dans ce sens par les ministres de l’Intérieur, de l’Education et de l’Enseignement Supérieur  montrent la volonté politique à aller dans le sens des réformes”, d’après toujours le même texte.
Actusen.com

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *