});

L’équation d’un «djebelou» (par Momar Mbaye)

= 2569
Comme s’il fallait s’y attendre. Le tapis rouge au placard, la cité de Mawdo ne s’est pas pliée en quatre devant un ex-maire devenu président de Conseil départemental, jadis accueilli en grandes pompes avec les honneurs dus à son rang de Premier ministre sous Wade. Aujourd’hui, le pouvoir l’a lâché, ses «amis» l’ont quitté, eux qui ne veulent plus le voir même en photomontage. Pour dire que la réception attendue de Tivaouane n’a pas eu lieu pour le leader de Rewmi, Idrissa Seck dans ses nouveaux habits de mouride «rebaptisé».
 Il n’a pas changé de religion, rassurez-vous car l’apostasie, au Sénégal, n’est pas encore synonyme de peine de mort comme dans le pays des maures enturbannés. Mais changer de «tariqa» (confrérie) non plus, n’est pas bien vu chez quelque famille religieuse que ce soit. Même dans la cité jumelle de Tivaouane, changer de «tariqa» peut s’avérer moins grave que l’usage ou la détention, à domicile, d’alcool ou de cigarettes, qui plus est chez une dame.
Qui ne dit mot consent. Et l’ex-maire de Thiès confirme ainsi son «djebou», par son mutisme assourdissant sur la question. Et c’est ainsi qu’il faut lire et comprendre l’attitude de Tivaouane à tourner le dos à son ancien disciple, devenu solitaire dans la traversée du désert politico-religieux. Pas même l’ombre d’une oasis ! Mais ne point s’y méprendre: Tivaouane, aujourd’hui dans les bonnes grâces du Macky, est et sera «toujours avec le pouvoir».
 Le porte-parole de la famille l’a réitéré récemment devant la presse. Car après avoir rongé les ongles à l’ex-maire de Thiès qui a frôlé l’humiliation, demain, les réconciliations. Et Tivaouane trouvera le moyen d’arrondir les angles avec un membre ou plutôt ex-membre de la confrérie en qui elle se retrouvait et auquel elle aimait s’identifier, alors tout-puissant Premier ministre…
Chez nous, avec la valse cadencée des politiques et religieux des deux bords, tout est possible. Tous se retrouvent, tout se rencontre. Tout, y compris les montagnes.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :