});












Macky SALL : « L’exposition peut donner de plus amples informations sur la dimension du Magal »

= 921

Avant de se rendre à la grande mosquée de Touba pour la grande prière du vendredi, le président de la République a visité l’exposition du dahira « Hisbut Tarquiyyah ». a la fin de la visite, il a signé un livre d’or dans lequel il a mentionné que « la visite de l’exposition de « Hisbut Tarquiyyah » peut donner de plus amples informations sur la dimension du magal et sur la vie et l’œuvre du Cheikh ».
Aussi, a-t-il félicité, le parrain Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké, porte-parole permanent du khalife général des mourides et Serigne Atou Diagne ainsi que l’ensemble des disciples.
Depuis quelques années, ce dahira organise une grande exposition durant le magal dédié à la vie et l’œuvre de Serigne Touba, à l’historique de la voie, aux différents khalifes du fondateur du mouridisme, les dignitaires et Cheikhs, disciples de Khadim Rassoul. dahira hisbou macky
Le mouvement Hizbut Tarqiyyah est né au sein du campus universitaire Cheikh Anta Diop de Dakar dans les années 1975-76. A l’origine, les étudiants mourides avaient voulu créer le premier « daara » dont la vocation était d’assurer aux membres une transformation qualitative sur le plan du vécu des valeurs enseignées par Serigne Ahmadou Bamba. Ces étudiants savaient que ni le lycée encore moins l’université ne leur permettaient de vivre intensément leur religion. « Il fallait donc créer les moyens de notre politique. Dès lors que nous veoulons une félicité dans l’au-delà, nous avons eu Cheikh Ahmadou Bamba comme référence. Il fallait que ce ne soit pas de la tricherie, mais un vécu sincère de ces valeurs cultur
elles », rappelle Youssou Diop, Secrétaire général de la Direction de Hizbut Tarqiyyah.
Après le campus, les étudiants se réunissaient dans ce cadre pour apprendre à vivre les valeurs du mouridisme à travers l’enseignement, le travail, le don de soi et de tout ce qui est comme activité au sein de l’organisation.  La structure se développe entre 1985 et 1989 et les membres parviennent à ouvrir leur premier siège à la Sicap Rue 10. « Nous payions une location de 20.000 FCfa qu’on arrivait à peine à honorer », se souvient le secrétaire général de Hizbut Tarqiyyah ». Par la suite, l’organisation va s’installer dans un autre cadre, en face de la Vdn (Mermoz) avec une location qui était multipliée par dix. Mais en même temps, on assiste à une expansion des activités de l’organisation. Egalement, c’est le début de l’implantation de l’organisation dans tout le pays et à l’étranger, c’est-à-dire les cellules. Aujourd’hui, Hizbut Tarqiyyah n’est plus en location à Dakar. Il dispose de son propre siège à Hann Mariste. A Touba, la structure est bien implantée sur la route de Belel. Des membres permanents travaillent dans les différentes structures créées par Hizbut Tarqiyyah, à savoir les écoles, la radio et télévision et dans d’autres édifices qui font la fierté de tous les talibés mourides.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *