});
















Lundi noir de Shanghai : Une semaine à 160 milliards

= 895

Les plus grosses fortunes de la planète ont vu des milliards d’euros partir en fumée.

Lundi 24 août, les 400 hommes et femmes les plus riches du monde ont perdu 124 milliards de dollars (108 milliards d’euros). (PublicDomainPictures/pixabay)

Dans une journée noire comme celle de lundi 24 août, les milliards de dollars tiennent à peu de choses. Il aura suffi d’un rien pour que le cours de l’action d’Apple ne plonge pas de 12%, comme les autres, du fait de la débâcle de la Bourse de Shanghai.

Dans la journée, le PDG de la plus grosse capitalisation boursière de l’histoire a envoyé un mail à un journaliste de la chaîne de télévision américaine CNBC, ancien gérant de fonds spéculatif. Ce qu’il lui a dit sur les perspectives commerciales enthousiasmantes de la firme à la pomme en Chine a permis d’enrayer la chute du cours d’Apple, qui a clôturé à -2,5%. 70 milliards de dollars (61 milliards d’euros) de valeur boursière ont été sauvés par un message optimiste envoyé à la bonne personne au bon moment. Les actionnaires d’Apple le remercient. D’autres ont eu moins de veine.

3,2 milliards envolés pour Wang Jianlin

Lundi, les grandes fortunes de Chine n’ont pas échappé à la tempête :

  • Wang Jianlin, président fondateur du groupe Dalian Wanda (immobilier et divertissement) a perdu 10% de sa fortune, selon Bloomberg. Soit 3,2 milliards d’euros. Pas de raison de s’inquiéter pour ses descendants, car son patrimoine avait prospéré à hauteur de 5,3 milliards d’euros depuis le début de l’année.
  • Le même jour, la deuxième fortune de l’empire du milieu, le fondateur du site de commerce en ligne Alibaba Jack Ma, a enregistré une perte de 545 millions de dollars, soit 479 millions d’euros.

108 milliards de pertes

En tout, lundi, les 400 hommes et femmes les plus riches du monde (selon Bloomberg) ont perdu 124 milliards de dollars (108 milliards d’euros). Le site d’informations financières estime que 24 milliardaires ont vu le montant de leur patrimoine fondre de plus d’un milliard de dollars.

C’est notamment le cas de Bill Gates, le fondateur de Microsoft, qui a perdu 3,2 milliards de dollars (2,7 milliards d’euros), sur une fortune estimée à plus de 78 milliards de dollars. Ou de Jeff Bezos, le PDG d’Amazon, qui a laissé filer 2,6 milliards de dollars (2,2 milliards d’euros), sur une fortune de 34 milliards de dollards. Le Mexicain Carlos Slim a vu partir en fumée 1,6 milliards de dollars (1,4 milliard d’euros).

Une semaine à 160 milliards

La semaine précédente, toujours selon Bloomberg, les 400 plus grosses fortunes de la planète avaient perdu 182 milliards de dollars (160 milliards d’euros).

La plus forte perte en dollars, 3,6 milliards (31 milliards d’euros) avait été enregistrée par Warren Buffet, dont le fonds d’investissement Berkshire Hathaway avait enregistrée une baisse de 5%.

Mais une fois encore, pas d’inquiétude : le 3e homme le plus riche du monde d’après les classements officiels reste à la tête d’un patrimoine professionnel de plus de 60 milliards de dollars (55 milliards d’euros).

D’autres riches citoyens du monde, comme le patron de l’entreprise de caméra Gopro, Nick Woodman a vu sa paye, indexée sur les cours, réduire de 48,1 millions de dollars, reporte également Bloomberg.

Des gagnants à contre courant

A contre-courant, 11 milliardaires avaient enregistré des gains la semaine dernière. C’est notamment le cas de Dilip Shanghvi, de Sun Pharmaceutical, la 39e personne la plus riche du monde, qui a gagné 467 millions de dollars (407 millions d’euros), portant son patrimoine à 18,9 milliards de dollars. Soit vraiment beaucoup d’euros.

Donald Hébert

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *