});












Macky Sall prêt au dialogue après les récentes manifestations

= 528

« J’ai entendu la main tendue de Maître Wade et je l’accepterai sans souci », a déclaré lundi le président Macky Sall en marge d’une cérémonie. Il répondait ainsi à l’appel au dialogue lancé samedi par l’ancien président Abdoulaye Wade après le sit-in interdit et réprimé par les forces de l’ordre.

Des gestes d’apaisement dans un climat qui s’est brutalement tendu à Dakar. Cette image du 4X4 d’Abdoulaye Wade forçant un barrage de police sous les gaz lacrymogènes, tel un vieil homme sur son cheval traversant la fumée des revolvers, fait penser à un western. « Abdoulaye Wade déroule ce qu’il sait faire de mieux : sa stratégie de la tension et de la menace, observe l’analyste Mame Less Camara. Même si au fond chacun a bien compris que c’est le sort de son fils qui le préoccupe. »

« Prisonnier politique, réponse politique », avait prévenu l’ancien président. « Mais justement, nous ne sommes pas au Far West et il ne peut pas forcer les portes du bureau du shérif pour libérer son fils », s’insurge-t-on du côté des partisans du président Macky Sall. … suite de l’article sur RFI

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.