});












Magal-2016 : des professionnels de l’automobile veulent moins d’accidents.

= 1315

En direction du Grand Magal de Touba prévu le 19 novembre, des journées de prévention, de dépannage et de sensibilisation seront au menu les 14, 15 et 16 du mois pour inviter les usagers de la route à respecter le code de la route. Cette initiative vise à réduire les nombreux accidents.

La route tue ! Surtout pendant certains grands évènements comme le Magal de Touba. C’est dans cette dynamique que la société Sahel Motors Sa et la Nouvelle prévention routière, en collaboration avec le collectif des professionnels de l’automobile, vont organiser la deuxième édition des journées de prévention, d’entretien, de réparation gratuite et de sensibilisation. Dédiées à Serigne Fallou Mbacké, ces journées auront lieu les 14, 15 et 16 novembre prochains.

Selon le président du comité d’organisation, Gal Diène, la cérémonie officielle de lancement de ces journées est prévue le 14 novembre à l’hôtel de ville de Pikine. Les organisateurs veulent atteindre le nombre de 1000 véhicules, c’est-à-dire plus que les 772 voitures dépannées l’année dernière. Pour ce faire, 26 sites sont prévus dont le stade de l’Amitié, la Médina, Guédiawaye, l’entrée de Fass Mbao, etc. Les mécaniciens vont se pencher sur le diagnostic électronique, le contrôle de sécurité, la vérification du système d’éclairage et toutes autres opérations nécessaires aux véhicules.

Pour le directeur de la Nouvelle prévention routière, Makhtar Faye, la vitesse, la fatigue, la somnolence sont les trois causes d’accidents sur la route. C’est pourquoi ces journées de prévention seront mises à profit pour demander à tous les usagers de la route de faire attention. Selon lui, les chefs religieux de Touba ont toujours soutenu l’initiative des différents partenaires qui, chaque année, s’engagent pour qu’il n’y ait pas d’accident sur les routes du Magal.

JPEG - 1.4 Mo

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.