});












Marché de véhicules accordé à Tse : L’Armp réaffirme son autonomie

= 626

Dans l’exercice de son rôle de régulateur, l’Autorité de régulation des marchés publics (Armp) se doit de garantir l’équilibre entre l’exercice du droit et la célérité. Selon Elimanel Fall, membre de cet organisme, dans le différend qui a opposé les deux hommes d’affaires Cheikh Amar et Serigne Mboup, l’Armp a jugé sur pièce. «En matière de contentieux, l’autorité de régulation juge sur pièce. Tout ce qui concerne l’environnement de l’appel d’offres, on n’en tient pas compte», explique M. Fall. Dans ce litige qui porte sur un marché de véhicules accordé à Tse de M. Amar, puis suspendu par l’Armp sur réclamation des concessionnaires, M. Fall explique que l’autorité a déjà tranché à deux reprises.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.