});












Marche : Thiès en rogne contre l’autoroute “Ila Touba”

= 1110

Le collectif des personnes impactées par le projet de l’autoroute à péage “Ila Touba”, ont battu le macadam, ce mercredi 26 août 2015, de la place de Normandie jusqu’à  la mairie de Thiès avec une forte participation des populations.

ila touba

Le coordonnateur, Mor Diouf, explique que les populations sollicitent “l’arbitrage du président de la République pour que les personnes impactées soient traitées dans les mêmes conditions car nous sommes tous des sénégalais vivant dans un même pays et ayant subi les effets des mêmes causes de dommages”. “Dans certaines localités, il s’agit presque de délocalisation d’une partie de villages en extension.

Parmi nos doléances les plus saillantes, figurent la perte de parcelles à usage d’habitation, des calculs à partir de barèmes caduques qui datent de 1986 et qui créent des problèmes aux commissions départementales parce très en deçà des valeurs réelles des espèces fruitières et forestières”, dit-il.

Selon lui, un manguier qui peut produire pendant plus de trente ans n’est valorisé que pour une année de production. Il en est de même pour un hectare de terre qui constitue le revenu annuel du paysan. Ils pensent que la notion de perte récolte et de cueillette admise dans le cas de l’indemnisation des populations impactées par l’aéroport international Blaise Diagne (Aibd) devraient être reconduite dans cette situation actuelle de même que la restitution de terres et de parcelles d’habitation.

Oumar Séye-Seneweb.com

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *