});












Mbacké : Le commandant de Ndoulo fauche mortellement le bébé …

= 427

Emoi et consternation au village de Satté situé dans le département de Mbacké.

Un bébé âgé seulement de 16 mois y a été mortellement heurté, ce mercredi matin, par la voiture du commandant de la brigade de gendarmerie de Ndoulo, selon des informations de Seneweb.

D’après nos sources proches du dossier, en partance de son lieu de travail, le sous-officier supérieur S. Lô est passé au domicile de son ami situé au village de Satté, non loin de la RN1.

Dans la foulée, un bébé de sexe masculin s’est introduit, en catimini, sous le véhicule du pandore.

Prenant congé de son hôte, le commandant Lô a démarré son véhicule qui a heurté le bébé de son ami, avant de poursuivre son chemin.

Il sera informé du drame qu’il a causé en cours de route.

Ainsi, le gendarme incriminé est retourné au domicile de son ami situé à Satté.

Évacué au centre de santé de Mbacké, le bébé de 16 mois a finalement succombé à ses blessures.

Suite à ce drame, le sous-officier supérieur S. Lô a personnellement avisé le procureur.

« Le père du bébé décédé s’en remet à Dieu »

Entendu par la gendarmerie de Mbacké dans le cadre de l’enquête, le père du défunt dit s’en remettre à Dieu.

Il dit avoir pardonné son ami le commandant de la brigade de Ndoulo, auteur de l’homicide involontaire sur son fils.

« Le commandant de Ndoulo poursuivi pour homicide involontaire »

Malgré le désistement de ce dernier, l’adjudant-chef S. Lô est poursuivi pour homicide involontaire.

D’après nos sources proches du parquet, il a été même entendu par les enquêteurs de la brigade de Mbacké avant d’être libéré.

Au terme de l’enquête, le dossier sera transmis au procureur près du tribunal de grande instance de Diourbel où le gendarme S. Lô fera face au juge.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :