});












Mbacké : Un jeune républicain, LO Lamine Taif, explique des maux de la COJER

= 2561

J’apprécie à la juste valeur la COJER comme organisation interne du Parti APR que je milite.

Mais il a encharge de se rendre chez les jeunes et y installer des vertus républicaines, c’est-à-dire la dignité, le travail, la rigueur et l’estimation  en soi-même.

Sur ce,  il est déplorable ce qu’on vient d’apprendre dans le département de Mbacké, notre fief : un groupe de jeunes qui ont tous les problèmes du monde pour convaincre le 1/3 de leurs frères républicains de la commune de Mbacké réclament la coordination de la COJER départementale.

Et qu’ils ignorent en toute franchise les autres communes.

Ceux-ci qui ont comme arme la division, ils se profitent de quelques querelles et débats de positionnements  pour exister.

Pour rappel, depuis que des jeunes leaders issus des différentes localités du département ont rompu leurs activités dans cette structure  des jeunes par faute de l’âge, peut-être, et qui réussissaient de réunir toute la jeunesse départementale par le biais de leurs responsables respectifs dudit département, aucun autre jeune n’a eu par la suite  le courage et grandeur de pouvoir regrouper toute la jeunesse républicaine autour d’une table pour l’intérêt du Parti dans le département.

Mais des jeunes arnaqueurs entourés par des vieux, une  minorité naturelle,militants de la commune de Mbacké, qui ont échoué pour récolter le 1/5 des récépissés disponibles lors des élections du Conseil Communal de la jeunesse de Mbacké ne pourront jamais montrer les règles de leur installation à latête de la COJER départementaledémocratiquement. Donc,nous doutons fort que la coordinatrice de la COJER Nationale leur  accordeune importance au sein de la structure nationale des jeunesses républicaines.

Cette usurpation de fonction qu’est un délit ne devait même pas êtreencouragéeà l’ égard de votre personne madame la coordinatrice. Sinon, tu comptes faillir la mission que SEM Macky SALL, le Président de notre parti t’a confiée.

De même, ces bandes de copinstrès minoritaires dans Mbacké Commune  ont oséorganiser un évènement au nom de toute la jeunesse républicaine sans y impliquer tout le département. Ils ne préféraient  qu’aller voir les responsables riches pour récoltes de fondsa l’absence de leurs frères jeunes de même parti et à leurs noms. Et ceci doit être justifié devant toute la jeunesse départementale

En plus, cet évènement ne vient même pas à son heure. Car, à quelques jours de la clôture des inscriptions dans les listes électorales, il fallait s’accentuer a la massification du parti et la mobilisation des militants et non à une animation. Ces temps précieux, on devait les passer dans les coins et recoins pour inciter les populations à aller s’inscrire sur leslistes électorales au lieu de réunir les responsables déjà enrôlés dans un coin pour les restaurer.

Trèsdésolé, mais ces jeunes de Mbacké Commune très minoritaires, avec leur slogan « diviser pour mieux régner » ne sont pas à la hauteur.

Une universitéRépublicaine aussi a l’obligation d’être un espace de partage, de quête du savoir mais non de la restauration et de gonflement des ventres.

Raison de plus qui montre votre nullité, votre manque de vision, de rigueurs, brefvotre incompétence

Mes chers, je vous invited’aller travailler pour plus de crédibilités et de visibilité ; de sensibiliser les populations et faire les campagnes de proximité pour pouvoir relever les défis qui nous attendent aux prochaines échéances électorales.

La majoritéécrasante de notre coalition nous exige!

Un deuxième mandat grâce aux parfaites réalisations du Président de l’émergence, un défi pour nous!

LO Lamine Taif

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.