});












Mbacké : Une conseillère du HCCT menace BBY d’un vote sanction

= 821
Mme le Haut Conseiller des Collectivités territoriales (HCCT) est -elle entrain de scier la branche sur laquelle elle est assise ? La question mérite d’être posée si l’on tient compte des nombreux actes qu’elle pose pour saper le moral des partisans du Président Macky Sall.
En effet  la dynamique unitaire des membres de la coalition Benno Bokk Yaakar risque d’être cloué au pilori par la responsable politique de Mbacké.
Et pour cause , non contente d’être investie à la quatrième position sur la liste dirigée par le DG Gallo Ba, ce membre du Haut Conseil des Collectivités Territoriales a brandi la menace en organisant un point de presse après la publication des listes. Lors de ce face à face avec la presse qu’elle a financé,  ses partisans ont fustigé la position qu’occupe l’Honorable Député Fatma Diop qui a décidé de soutenir le candidat de Benno Bokk Yakar alors qu’elle est libérale et brandi le vote sanction contre ses propres partisans.
La responsable n’est pas à son premier coup assimilé parfois à un chantage ou de la surenchère  car elle a dans un premier temps organisé une assemblée générale pour déclarer sa candidature et aussi, lorsque la rumeur avançait que c’est le maire sortant que le président Macky Sall allait choisir pour diriger la liste de la coalition Benno Bokk Yaakar,  elle s’est précipité pour aller saluer et chanter les réalisations de Abdou Mbacké Ndao,  une attitude que certains politiciens avertis assimilaient  à un clin d’œil pour ensuite revenir saluer et bénir le choix du boss porté sur le DG Gallo Ba.
Et pourtant,  si on remonte l’histoire,  en 2014, elle était préférée à une dame nommée Ndeye Tabara, une militante de la première heure  au poste de Haut conseiller des Collectivités territoriales mais cette dernière avait opté pour une discipline de Parti en acceptant de se soumettre à la décision.  Un responsable de la coalition estime que le parti doit sévir avant qu’il ne soit trop tard car les chances de la coalition Benno Bokk Yaakar pour ces joutes électorales sont intactes et une attitude de défiance risque de compromettre les chances au niveau local.
Mme le Haut conseiller des Collectivités territoriales avait déjà annoncé les couleurs en déclarant sa candidature pour la mairie dans un premier temps avant de se tourner vers le Maire sortant Abdou Mbacké Ndao en criant Haut et fort qu’il a un bon bilan.
Après la proclamation des têtes de liste de la coalition Benno Bokk Yaakar,  elle est retourné pour manifester sa solidarité au profit du candidat de la coalition présidentielle à Mbacké.
Selon  certains responsables de la coalition,  son attitude est condamnable et mérite d’être recadrée et sanctionné au besoin.
En tout état de cause, l’on sait pertinemment qu’elle se sent menacée par les autres femmes responsables qui émergent et qui sont très appréciées de par leur engagement et leurs actions sociales sporadiques sur le terrain.
Le changement de mentalité des populations surtout chez les jeunes qui pensent que le changement de Mbacké ne peut et doit impérativement passer par le choix d’un maire qui est en phase avec l’état risque de faire basculer la tendance du côté de la coalition Benno Bokk Yaakar mais des attitudes de ce genre risquent de tout faire capoter
La balle est dans le camp des responsables de la coalition présidentielle qui doivent recadrer Mme le Haut conseiller des Collectivités territoriales.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :