});












Me El Hadj Diouf: « Il est grand temps que Karim Wade soit libéré »

= 708

Me El Hadj Diouf appelle le président de la République, Macky Sall à libérer Karim Wade, en le graciant. L’avocat, qui a défendu les intérêts de l’État lors du procès qui a condamné Karim Wade, estime que l’ancien ministre d’État a purgé la presque moitié de sa condamnation.

« J’invite le chef de l’État, Macky Sall, gardien de la Constitution, à gracier Karim Wade. Pourquoi? Karim Wade a été condamné définitivement, il a purgé la moitié de sa peine. Presque 3 ans d’emprisonnement sur les 6. Il peut bénéficier d’une grâce, c’est un Sénégalais qui a fait beaucoup de sacrifices. Je ne vais pas commenter la décision de la justice. Tout le monde sait que j’ai plaidé contre Karim Wade en tant qu’avocat de l’État. Mais, chaque chose a une fin », a lâché Me El Hadj Diouf, hier, lors d’une conférence de presse.

Ensuite, Me El Hadj Diouf s’est interrogé sur les autres cas d’enrichissement illicite qui ne sont étudiés. D’après le leader du Parti des travailleurs et du peuple (Ptp), il faudrait que les autres personnes soupçonnées soient inquiétées ou bien que Karim Wade soit libéré tout simplement.

Me El Hadj Diouf a également fait allusion à Me Ousman Ngom, qui était interdit de sortie du territoire et qui a effectué un voyage officiel avec le président Macky Sall. Selon lui, « ça fait désordre ».

« Vous n’allez pas me dire qu’il n’y a que Karim Wade qui s’est enrichi illicitement. Qu’on arrête tout le monde ou qu’on libère Karim Wade. Qu’on arrête tous ceux qui se sont enrichis et qui essayent de rejoindre l’Apr, ou bien qu’on libère Karim Wade. Je ne suis pas avec lui. Je l’ai combattu, j’ai plaidé contre lui, jusqu’à ce qu’il soit condamné, mais il est grand temps qu’il soit libéré. Surtout que les autres, dont les noms étaient annoncés, sont encore là, en train de voyager, avec le président de la République ou de rejoindre les rangs de son parti. Cela fait désordre, cela n’est pas décent, cela est inacceptable », indique Me El Hadj Diouf dans les colonnes de Le Populaire.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *