});












Meurtre de Bassirou Faye: Le parquet général confirme le doyen des juges et désavoue le procureur

= 750

Nouveau rebondissement dans l’affaire Bassirou Faye, du nom de l’étudiant tué lors de manifestations estudiantines à l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad) de Dakar. Le parquet général a désavoué le Procureur de la République et confirmé le Doyen des juges en ce qui concerne l’inculpation du supposé meurtrier de l’étudiant.

En effet, en août dernier, le Doyen des juges d’instruction, Mahawa Sémou Diouf, bouclant son instruction dans cette affaire avait requis le non-lieu pour les policiers Tombong Waly et Saliou Ndaw.

En revanche, il avait renvoyé Mouhamed Boughaleb, un autre policier, devant la Chambre criminelle du Tribunal de grande instance de Dakar pour y être jugé de meurtre. Ce contrairement au Procureur de la République qui avait auparavant inculpé Tombong Waly et demandé le non-lieu pour Mouhamed Boughaleb et Saliou Ndaw. Suffisant pour que Serigne Bassirou Guèye interjette appel.

Selon Seneweb, la Chambre d’accusation de la Cour d’appel de Dakar s’est penchée hier, mardi 13 octobre, sur ce recours du Procureur de la République du Tribunal de grande instance de Dakar, Serigne Bassirou Guèye.

En attendant le verdict qui sera rendu le mardi 20 octobre prochain, par la Chambre d’accusation de la Cour d’appel, nos confrères informent que le parquet général près la Cour d’appel a désavoué le Procureur de la République. Mieux, il demande le rejet de l’appel introduit par Serigne Bassirou Guèye et la confirmation de l’ordonnance de renvoi du Doyen du juge, Mahawa Sémou Diouf.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *