});












MINISTERE DE L’AGRICULTURE ET DE L’EQUIPEMENT RURAL : LES DEPUTES VOTENT A L’UNANIMITE POUR Dr PAPA ABDOULAYE SECK

= 742

L’agriculture doit devenir la force motrice de l’émergence économique et sociale du Sénégal, conformément à la vision du président de la République, Macky Sall, a réaffirmé, mercredi à Dakar, le ministre de l’Agriculture et de l’Equipement rural, Papa Abdoulaye Seck.

 C’est par acclamation que le projet de budget 2016 du ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural a été adopté par l’Assemblée nationale. Ayant décidé de le voter sans débat, les honorables députés ont voulu, ainsi, rendre un hommage mérité au Dr Papa Abdoulaye Seck qui a réussi des prouesses techniques, sous la vision éclairée du président Macky Sall, pour le développement de l’agriculture sénégalaise.

D’emblée, il est à noter que, par rapport aux productions record enregistrées cette année, avec des résultats tangibles et palpablesc’est une grande première dans l’Histoire du ministère de l’Agriculture et de l’Equipement rural que des députés manifestent autant de satisfaction et d’optimisme pour ce secteur aussi technique et stratégique, préférant, de facto, se soustraire à l’épreuve fatidique de ces débats houleux.

Cette marque de reconnaissance et de confiance des élus du peuple, loin d’être fortuite, se justifie au regard des performances enregistrées dans cette présente campagne agricole et qui augurent des lendemains meilleurs pour la transformation structurelle de l’économie de notre pays, le Sénégal.

Rappelons que la séance plénière de ce mercredi 9 novembre s’est déroulée sous la présidence effective de l’honorable député Moustapha Cissé Lô, 2èmeVice-présent de l’Assemblée nationale, qui a, après consultation de l’ensemble des parlementaires présents dans l’hémicycle, validé la proposition du vote sans débat initiée par son collègue Alioune Badara Diouf.

Pour 2016, le budget est arrêté à la somme de 175. 214. 423. OOOF CFA contre 165.636.350.740F CFA en 2015, soit une hausse de 9.578.072.260F CFA en valeur absolue et 5,78% en valeur relative.

Conformément à la vision stratégique du président de la République, il a soutenu que l’agriculture sénégalaise doit être la force motrice sur laquelle on doit s’appuyer pour l’émergence économique et sociale de notre pays. M. Seck s’entretenait avec des journalistes, peu après l’adoption du budget de son département pour l’exercice 2016, adopté sans débat par les députés réunis le même jour en plénière.

C’est normal, a ajouté le ministre du département concerné, compte tenu du fait que l’agriculture est érigée au rang de haute priorité. Et, ce budget doit permettre une harmonie entre les préoccupations légitimes exprimées par les acteurs ruraux.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *