});












MOUSSA PAYE, LE JOURNALISTE, L’INTELLECTUEL…Par Abdou Ndukur Kacc Ndao

= 724

Ce 24 mars, jour anniversaire du décès de Moussa Paye. Il a tiré sa révérence après tant d’années consacrées au journalisme. Ses chroniques étaient d’une grande densité intellectuelle. L’homme lui même, imbu de la dialectique marxiste léniniste était d’une culture exceptionnelle.

Il racontait l’histoire de la Bolivie, de Ché Guéverra, de Fidel Castro comme s’il y était. Courtois et généreux dans l’échange.

Je l’ai connu dans les années 1986, alors que je faisais un stage à Sud Hebdo à l’époque. Au nom du journal ‘YAMB’ du bureau fédéral de Dakar de l’UJDAN.

Moussa était mon directeur de stage. J’avais la chance d’y côtoyer régulièrement feu Ibrahima Fall, rédacteur en chef, Abdoulaye Ndiaga Sylla, Mamadou Ndiaye, Ibrahima Bakhoum, feu Thié, le photographe…

Avec Moussa et tout le groupe Sud de l’époque, j’avais appris utilement les rudiments d’un métier journalistique dans le tas.
Pensée pieuse pour ce journaliste, cet intellectuel et ce patriote qui nous manque tant. Que Dieu le Clément lui fasse miséricorde.

ANKN

1 Comment

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *