});












Négociation apaisées: Le Saes suspend sa grève pour une semaine

= 711

Le syndicat autonome de l’Enseignement supérieur (Saes) a décidé de suspendre sa grève pour une semaine, afin de démontrer sa bonne volonté de mener des négociations apaisées avec le gouvernement. D’ailleurs, une plénière sera tenue ce vendredi 13 mars.

Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, les camarades de Seydi Ababacar Ndiaye, secrétaire général du Saes, informent de la suspension de leur mot d’ordre de grève pour poursuivre les négociations dans un climat apaisé. Ils ont pris cette décision au terme de la réunion du bureau national élargi tenue samedi dernier à l’Ecole polytechnique de Thiès (Ept). De par cette décision, le Saes tient en effet compte «de l’acte notifié du gouvernement de modifier les dispositions de la loi sur lesquelles un accord aura été trouvé», lit-on dans le document.

«Le bureau national élargi encourage à continuer à mener les négociations jusqu’à la plénière prévue le vendredi 13 mars 2015 pour la satisfaction de ses revendications», note le communiqué. Le Bureau national du Saes rassure «de ne pas prononcer de mot d’ordre de grève jusqu’à la plénière du 13 mars 2015 pour donner une chance aux négociations».

Affirmant prendre les dispositions pour ester en justice tous les recteurs qui ont eu à bloquer et à suspendre les salaires du personnel enseignant et de recherche des universités de Dakar, Thiès, Saint-Louis, Bambey et Ziguinchor, le Saes, dans la foulée, compte attaquer «la nomination du recteur de Dakar qui viole le décret 70-1135 du 13 octobre 1970 notamment en son article 12, alinéa 1».

Sud Quotidien

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *