});












Normandie: 150.000 euros pour sauver les archives de Senghor

= 723

Caen – Près de 25 m3 d’archives papier du poète et premier président du Sénégal Leopold Sédar Senghor, menacées par les rongeurs, vont être remises en état, a-t-on appris mardi auprès de la région Basse-Normandie qui vient pour cela de débloquer 150.000 euros.

« La veuve de M. Senghor étant âgée, c’est le conseil de famille qui nous a alertés sur l’état de ces archives qui se trouvaient dans une petite maison sur la propriété des Senghor à Verson », près de Caen, a expliqué à l’AFP le président PS de la région Basse-Normandie Laurent Beauvais.

Ces 25 m3 de papiers « attaqués pour certains par les rongeurs » et 38 m3 d’objets, qui appartiennent à Mme Senghor, ont récemment été déménagés dans un bâtiment « plus adapté » appartenant à la mairie de Caen afin d’y être remis en état, a précisé M. Beauvais.

L’Institut Mémoires de l’édition contemporaine (IMEC), basé à Saint-Germain-la-Blanche-Herbe, dans l’agglomération de Caen, y participera, a précisé M. Beauvais.

L’opération, qui devrait durer plus d’un an, vise à rendre possible d’autres projets comme une exposition au public mais rien n’est encore arrêté, a souligné le président de région.

Léopold Sédar Senghor a « séjourné régulièrement dans la maison familiale que possède son épouse à Verson, lorsqu’il était président de la République du Sénégal (1960-1980). Il s’y est installé durablement après son retrait de la vie politique », rappelle la région.

Né en 1906, l’académicien est décédé le 20 décembre 2001 à Verson.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *