});












Opération militaire: Un bateau de guerre Anglais mouille au large de Dakar

= 594

La stabilité de l’Afrique est l’une des préoccupations du gouvernement de David Cameron, qui a dépêché un navire de guerre en Afrique. Hms Dragon est l’un des bateaux de guerre les plus modernes et son personnel est chargé de former les soldats africains à certaines techniques de guerre. 

A en croire l’Ambassadeur de Grande Bretagne à Dakar, Robert John Marshall, « conformément aux engagements pris lors de la réunion ministérielle de Londres au mois de juin dernier, le Royaume Uni octroie une proportion importante de l’aide Britannique en matière de développement, de renseignement et de défense dans certains pays Africains. D’une manière générale, les militaires britanniques entretiennent d’excellentes relations de coopération avec un bon nombre de pays dans la sous-région. Cela peut prendre la forme d’une formation, d’un exercice conjoint, par exemple dans le domaine de la sécurité maritime ou des places offertes à des officiers de la sous-région dans les écoles Britanniques.» L’armée sénégalaise aurait bénéficié de cette faveur. «Un nombre important d’officiers Sénégalais a étudié en Grande-Bretagne. Et je me réjouis que nous continuons à leur donner cette opportunité», a-t-il révélé à la presse.Le représentant du gouvernement Britannique au Sénégal se réjouit également de la participation de l’armée dans les processus de paix dans la sous-région. «Le Sénégal occupe maintenant la 7e place sur la liste des pays pourvoyeurs de contingents dans le cadre de la paix et cela ne prend pas en compte sa contribution dans le cadre d’Ecomib en Guinée Bissau. Je souhaite également saisir cette occasion pour marquer notre gratitude pour la contribution apportée par les forces armée et la police Sénégalaise à la promotion de la paix et de la sécurité dans la région et au-delà», a-t-il magnifié. Hms Dragon est l’un des bateaux de guerre les plus modernes. Lors d’une visite guidée, le Capitaine Rex Cox a laissé entendre que leur action vise aussi à réduire le grand banditisme dans le continent noir. Le HMS DRAGON qui mouille au Port autonome de Dakar, depuis la semaine dernière, est fort de plus de 200 hommes de plusieurs nationalités.
Ibrahima Khalil DIEME

Lateranga

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *