});












POROKHANE- LES FOUDRES DE SERIGNE BASSIROU MBACKÈ À L’ENCONTRE DE LA SONATEL

= 2991

Le Président du comité d’organisation du magal de Porokhane a effectué, lundi, une sortie au vitriol contre la société nationale de télécommunications. C’était lors du comité régional de développement préparatoire à l’édition 2016 magal annuel célébrant Sokhna Diarra Bousso, mère de Cheikh Ahmadou Bamba.

Le chef religieux a déploré l’attitude constante de la Sonatel à prêter sourde oreille aux doléances formulées par le comité d’organisation en son endroit.

« Depuis 5 éditions, nous souhaitons avoir une connexion internet juste le temps du magal.
Nous avons l’impression que la Sonatel ne considère pas les populations qui vivent à Porokhane comme des êtres humains. Et si c’est le cas, qu’elle soit mise au courant que d’autres personnes venant d’ailleurs vont effectuer le déplacement.

Nous ressassons vainement les mêmes doléances. Malheureusement, c’est à chaque fois la même indifférence qu’on nous oppose.

De grâce ! Un effort au moins pour permettre à la presse de faire correctement son travail. L’année dernière, je rappelle que les meubles ont été sauvés grâce au concours des Italiens qui étaient venus à la rescousse », proteste le chef religieux.

Serigne Bassirou Mbackè Porokhane a profité de l’occasion pour parler, lors de cette rencontre, de Sokhna Diarra.

Il insistera sur le port vestimentaire décent et sur l’interdiction de la cigarette et des boissons alcoolisées de rigueur en tout temps.

Le magal est prévu pour le 11 février prochain

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *