});












Port autonome de Dakar : La gestion de Cheikh Kanté décriée

= 3075

La gestion de Cheikh Kanté ne fait pas l’unanimité au Port autonome de Dakar (Pad).

Les cadres du Pad sont montés au créneau dans les colonnes de l’Observateur, pour fustiger “une gestion calamiteuse du personnel, avec le maintien de cadres qui devaient partir à la retraite et dont la société n’a nullement besoin”».

Selon eux, le directeur du Port “ruine le portefeuille du Port et ne donne aucune chance aux jeunes employés de voir leur situation régularisée ou améliorée”».
Ces cadres en veulent pour preuves le fait qu’en 2013, le Pad comptait 929 employés contre 827 en 2012. En 2012, Cheikh Kanté a maintenu 23 personnes qui devaient aller à la retraite. En 2013, le nombre est porté à 29.
“Toutes ces personnes sont des proches du Docteur Cheikh Kanté”, dénoncent les cadres. Ce qui fait dire à un responsable financier du Port que, du fait de la masse salariale, le Port a des problèmes avec certains fournisseurs.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.