});

Pour avoir été accusé de viol : Le ministre de la Justice autorise Madiambal Diagne à poursuivre le magistrat Souleymane Téliko.

= 226

Le ministre de la Justice a infligé, mardi 29 juin, un camouflet au magistrat Souleymane Téliko en autorisant Madiambal Diagne à poursuivre le président de l’Union des magistrats du Sénégal (UMS) pour des accusations de viol proférées contre le journaliste, lors d’une audience correctionnelle le 4 juin 2021.

Le Garde des sceaux a répondu favorablement, dans une correspondance adressée à Mouhamadou Mansour Mbaye, procureur général près la Cour suprême, à la demande du patron du groupe Avenir Communication de poursuivre son action en justice contre le juge Téliko.

« A cet égard, conformément aux dispositions de l’article 25 de la Loi organique n°2017-10 du 17 janvier 2017 portant statut du magistrat, j’autorise les poursuites contre le magistrat incriminé du fait des infractions qui auraient été, par lui, commises », lit-on dans la lettre.

Autrement dit, Me Malick Sall donne ainsi autorisation à Madiambal Diagne d’engager des poursuites contre Souleymane Téliko, l’un des magistrats du CSM, comme le souhaitait le requérant.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :