});

Primes de recherche, perdiems de voyage d’études …: L’ultimatum de 48 heures du Saes pour recouvrer 1,4 milliard

= 893

Le Syndicat autonome de l’enseignement du supérieur (Saes) a tenu un sit-in hier, lundi 28 août, devant le rectorat de l’Université Cheikh Anta Diop (Ucad) de Dakar, pour exiger le paiement de 1 milliard 400 millions de F Cfa à l’Etat du Sénégal.

Ce montant représente, selon les camarades d’Ibrahima Dally Diouf, les primes de recherche du second semestre, les perdiems de voyage d’études, les heures complémentaires du premier semestre et l’indemnité plein temps.

«Les sommes se sont accumulées du fait d’un manque de volonté du Trésor public de payer aux enseignants depuis 2 mois», souligne le coordinateur du Saes de Dakar.

Avant de déplorer la posture des autorités rectorales de ne pas leur fournir une réponse claire sur les différents points de revendications.

«Le Rectorat est dans l’impossibilité de nous dire exactement le jour du paiement de ces montants. Nous dénonçons parce que ce sont des sommes qui sont dues depuis très longtemps», persiste Ibrahima Daly Diouf.

Après avoir épuisé toutes les voies de recours et les moyens possibles, le Saes de Dakar donne un ultimatum de «48 heures aux autorités universitaires», afin de rentrer dans leurs fonds.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :