});












Procès Karim Wade : Ces dossiers brûlants qui attendent Me Tamaro Seydi

= 2264

Me Tamaro Seydi est annoncée ce matin à la barre de la Cour de répression de l’enrichissement illicite. La célèbre notaire est appelée à comparaitre à titre de témoin dans la constitution de plusieurs sociétés incriminées dans l’affaire Karim Wade et Cie, fait savoir L’Observateur. Elle devra apporter des éclairages sur dix points fondamentaux de l’enquête qu’elle avait déjà abordés face à la commission d’instruction de la Crei. Il s’agit entre autres, du processus de constitution et de fonctionnement des sociétés Dp world Dakar Sa et Daport Sa, son rôle dans la constitution de la société Bmce Capital, de l’établissement du siège social de Daport Sa à son étude et des différents actes qui y ont été effectués, la mutation de la société Bmce capital Pearl Finances, la création de la société Aéroport international Blaise Diagne (Aibd Sa), sur les appartements de Karim et Sindiély Wade à l’immeuble Tamaro.

 L’ex voisine de Karim Wade à l’immeuble Tamaro devra également se prononcer sur l’acte d’état civil et d’état civil déposés par Coumba Diagne dans le dossier qu’elle a ouvert dans son cabinet par la personne qu’elle ne connaît pas alors qu’elle n’avait effectué aucune démarche pour la délivrance, l’autorisation donnée à Coumba Diagne de designer les actes relatifs à la constitution de Daport Sa, alors que la procuration donnée à cet effet était établie au nom de Coumba Ndiaye. Au cours de son intervention, il est attendu d’une manière ou d’autre l’intervention de Karim Wade dans la constitution de ces sociétés et dans le processus de création de création de Aibd Sa. A l’époque, Me Tamoro Seydi avait déclaré que Karim Wade n’avait jamais intervenu auprès d’elle pour la constitution de ces sociétés. Va-t-elle confirmer ou infirmer ses dires face aux magistrats de la Crei. La réponse est attendue ce matin au tribunal de Dakar

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.