});












Procès Kémi Seba : Le front anti-CFA menace d’assiéger le tribunal

= 4276

Il va y avoir du monde au Palais de justice de Dakar. Les camarades de Kémi Seba, notamment les membres du Front anti colonies françaises d’Afrique et ceux du front anti Accords de partenariat économique ont sonné la mobilisation pour soutenir l’activiste dont le procès s’ouvre ce mardi.

Guy Marius Sagna, coordonnateur du front anti APE, a invité ses « amis » à se rendre au tribunal.

Se disant choqué par l’arrestation de Kémi Seba, il soutient qu’il s’agit d’un débat entre la légalité et la légitimité.

Selon lui, l’acte posé par l’activiste franco-béninois (brûler un billet de 5000 FCFA) est comparable à celui de Nelson Mandela qui avait brûlé son passeport durant l’apartheid ou celui des femmes de Nder.

« C’est un combat générationnel. Nous sommes déterminés et nous irons jusqu’au bout car l’acte de Kémi Seba, c’était pour brûler un symbole de soumission », a rajouté Henri Djehuty, coordonnateur ONG Urgence panafricaniste.

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *