});












Des proches du régime ont défié la “fatwa” du Khalife Général à Touba

= 4588

A peine prononcée. A peine rejetée. La déclaration de Serigne Abdou Khadre sur instruction du Khalife général des Mourides en fin de semaine passée vient d’être boycottée. En effet, le message interdisait toute anarchie folklorique à Touba.

Ce que L’Observateur appelle « la fatwa de Serigne Sidy Mokhtar Mbacké », a tout simplement été bravée. Le journal annonce une violence à Touba Darou Marnane entre partisans du Président de la République.

« Deux camps dont l’un se réclame du député Moustapha Cissé Lô et l’autre du maire de Touba mosquée ont failli en venir aux mains », relate L’Obs. Une scène qui s’est déroulée depuis vendredi dernier vers les coups de minuit. Lors d’un «thiant» tenu dans ladite localité, les émissaires de Cissé Lô et ceux du maire n’avaient cessé de s’échanger des paroles contradictoires.

Selon le journal, le conseiller municipal, Mor Lô, avait brandi son arme à feu, prêt à tirer sur ses adversaires, parmi lesquels, Moussa Thioune et un membre du cabinet de Lahat Kâ. N’eût été l’intervention du boutiquier faisant face au lieu de «guerre», le pire aurait eu lieu.

« Le problème résulte d’une conversation WhatsApp sur un groupe créé pour saboter les activités du maire de Touba Mosquée », écrit le journal.

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *