});












Projets hydrauliques et agricoles: Le Conseil départemental de Bambey accélère la cadence

= 616

A peine un mois après la tenue des débats d’orientation budgétaire, le Conseil départemental de Bambey n’a pas voulu perdre de temps. Aïda Mbodji et son équipe se sont immédiatement lancées dans la réalisation des projets qu’ils avaient présentés aux populations ce jour-là. La présidente du Conseil départemental de Bambey, dont le programme de développement qu’elle a élaboré a servi de modèle et de programme pilote pour les autres collectivités du Sénégal, a joint l’acte à la parole.

Il a été ainsi question, hier, du lancement officiel du projet hydraulique et agricole par le Conseil départemental, en présence de l’administration territoriale, des populations bénéficiaires et des partenaires au développement. D’un coût global de 400 mille Euros (260 millions CFA), le projet, entièrement financé par le Conseil régional d’Aquitaine de France, après une contrepartie financière de 15%, versée par le Conseil départemental de Bambey et les communes bénéficiaires, comprend, dans sa première phase pilote, l’érection de deux châteaux d’eau et de deux périmètres maraîchers à Darou Fanay Diop et à Keur Ousmane Kane. A cela, il faut ajouter le programme d’adduction d’eau dans 7 villages dont deux situés dans la commune de Baba Garage.

A rappeler que c’est un projet que le conseil départemental de Bambey a hérité du conseil régional de Diourbel à la suite de la dévolution du patrimoine et d’un accord-cadre entre le conseil régional de Diourbel et le conseil régional d’Aquitaine de France. Le projet comporte un volet hydraulique, un volet agricole, un volet emploi des jeunes et un volet appui institutionnel. Conformément à l’esprit de l’Acte 3 de la décentralisation, le conseil départemental de Bambey devrait le finaliser et le mettre en œuvre.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.