});












Retour des délestages : Un concours de circonstances.

= 529

Selon la direction de la Senelec, les délestages que la population de Dakar a connus, ce weekend, sont le fruit d’un malheureux concours de circonstances. Elle rassure et affirme que le retour à la normale est attendu progressivement.

Ceux qui croyaient que le pays allait vivre les fameuses nuits noires du fait de la Senelec vont vite déchanter. En effet, les coupures dans l’alimentation en électricité qu’ont connues certaines localités de la capitale sénégalaise durant ce weekend, sont le fait de petits problèmes qui seront vite évacués par les techniciens. C’est la direction qui donne l’assurance en expliquant pourquoi il y a eu ces délestages. « C’est le chef de poste de Hann, Ibrahima Diarra Diouf, qui à effectuer une fausse manœuvre au niveau TP, sur le départ Soprim, au poste 30 Kilovolts de Hann. C’est cela qui est à l’origine des coupures du côté de Sacré-Cœur, de la Médina hier (dimanche). Il y a eu également un défaut du côté de Guédiawaye. Il y a eu trois postes qui ont été isolés parce que ceinturés par deux défauts. Maintenant quand on a voulu reprendre les trois postes, on s’est rendu compte qu’il y avait un autre défaut. Etant donné qu’on ne pouvait pas les reprendre un par un parce qu’on avait un problème de coordination des salles ont a été obligé de les isoler. Ce matin on a eu quelques problèmes parce   l’humidité a atteint un taux très élevé atteignant quelques 90 voir 95% d’humidité dans certaines zones du Cap-Vert. L’air était presque de l’eau donc on a eu es problèmes pour l’isolément des lignes. Il y a eu des lignes qui se sont court-circuitées, ce qui a entrainé un déclenchement de groupe mais tout est rentré dans l’ordre », s’est justifiée la direction sur les ondes de la Rfm.

La faute donc à pas de chance pour tous ceux qui ont eu à vivre des désagréments durant ce weekend.

Les sénégalais comprendraient mal le fait que les délestages reviennent en pleine période de fraîcheur alors que la demande est au plus bas. En plus, avec la baisse des cours du pétrole au niveau mondial, les services de Pape Dieng auraient du mal à justifier un défaut de livraison.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.