});












Sam BOUSSO: Question sénégalais de l’envoi de troupes à l’Arabie Saoudite: pause !

= 3100

Je ne me sentais pas le besoin d’écrire à propos de la question de l’envoi de soldats sénégalais en Arabie saoudite, en dépit de ce que vous avez reçu des messages via mon Facebook renseigner sur mon attitude envers elle. Mais après ce que je l’ai entendu à travers les médias des associations islamiques annoncer le support de la décision motivée par des religieux, je me suis dit que le cas maintenant besoin de faire une pause.

Chaque Etat souverain, en fait, la décision de ménage droit de voir leurs intérêts et pas toujours obligé de clarifier les circonstances et les raisons de cette décision devant être rendue publique pour des raisons de stratégie. Pour le gouvernement sénégalais dans ce contexte de prendre la décision d’envoyer des troupes à un autre Etat dans le respect des lois et des principes internationaux. Ce fait est une inconnue politique, et ce que nous ne comprenons pas nos politiciens est d’essayer de justifier la décision du chef de justifications religieuses de l’Etat déraisonnablement dangereux a été trouvé dans le même temps.
Que les procureurs sont soldats sénégalais envoyés pour défendre des Deux Saintes Mosquées contre groupe Houthi dans le droit – que Earerd Halaa- je considère ignorer l’esprit des gens ou la manipulation de l’opinion publique. Arabie saoudite elle-même, à ma connaissance, n’a pas justifier publiquement sa campagne militaire contre le Yémen à la défense des Deux Saintes Mosquées, mais la protection de la légalité dans ce pays voisin.

Et la gravité d’une telle justification (la défense des Deux Saintes Mosquées) est qu’elle pousse certains à croire que toute opposition à la résolution elle-même un péché ou d’opposition au Royaume d’Arabie Saoudite lui-même pour des raisons religieuses, transforme le débat ont pour parler de mon contrat au lieu d’être purement politique. D’autre part, les parties concernées par la guerre dans cette région nourrit les uns avec les autres conflits sanglants et des différends avec fond nodal (entre un et chiite) depuis plus de 1400 ans.
Et impliqué dans un conflit en cours dans la zone nom de la religion peut plonger notre pays à la hauteur de ce conflit ou la transporter à la nôtre. Quand nous entendons certains groupes sunnites (année ici payé chiites) annonce son appui à la résolution et la volonté de la manifestation afin de réclamer si elle n’a pas pris, nous ne excluons pas, contrairement aux groupes chiites sommes contre, et donc personne ne peut imaginer à quel point peut être jusqu’à lui comme mêlée de ce débat et de ses implications.

Par conséquent, je demande à tous ceux qui sont intéressés dans le cas de montrer un esprit de responsabilité et de ne pas brouiller les cartes pour une raison quelconque. L’opinion publique sénégalaise est devenue dans le degré de maturité de sorte que n’a pas besoin de justification pour une déraisonnable finalement peut conduire à des résultats indésirables.
Nous demandons à Dieu pour la sécurité, la sécurité et la stabilité dans notre pays et d’autres pays musulmans.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *