});












Santé – Enquête nationale sur les Institutions de prévoyance maladie : Le gouvernement veut une Cmu des travailleurs

= 755

Dans le cadre de sa politique de protection sociale, le gouvernement a lancé hier l’enquête nationale sur les Institutions de prévoyance maladie. A travers cette approche, l’Etat veut disposer d’un «fichier fiable» afin de mieux couvrir les travailleurs du secteur formel en matière de Couverture maladie universelle.

Dix ans après, le Sénégal engage une enquête nationale sur les Institutions de prévoyance maladie (Ipm). La finalité de cette initiative est d’apporter une contribution effective et efficace à l’atteinte des objectifs de la Couverture maladie universelle (Cmu) dans le monde du travail.

Le ministre du Travail qui lançait hier le démarrage des travaux renseigne que l’enquête «va permettre la reconstitution du dossier de chaque Ipm afin d’avoir toutes les informations utiles liées à l’identification, à la population couverte, aux paramètres et au fonctionnement de l’Ipm en vue d’avoir des données statistiques fiables sur l’évolution du système», explique Mansour Sy.

D’a­près lui, ces nouvelles statistiques permettront non seulement un meilleur suivi des Ipm, mais serviront aussi de base d’évaluation de la réforme «pour calculer le taux de contribution des Ipm dans l’extension de la couverture du risque maladie en particulier à l’atteinte des objectifs de la Cmu en général».

Il faut savoir que le gouvernement du Sénégal s’est engagé dans une démarche de réduction des inégalités à l’accès aux soins de santé à travers la mise en place de la Cmu. C’est en ce sens que le ministère du Travail a entamé depuis 2012 une réforme de l’Assurance maladie obligatoire basée sur trois axes majeurs.

Il s’agit d’une réforme juridique avec la réactualisation des textes qui régissent les Ipm, d’une réforme institutionnelle avec la mise en place de l’Institution de coordination de l’assurance maladie obligatoire (Icamo) et une réforme de la gouvernance avec la mise sur pied du fonds de garantie et de solidarité des Ipm.

Grâce à cette nouvelle réforme, 12 nouvelles Ipm ont été créées avec un total de 13 mille 636 travailleurs et membres de famille couverts au titre des années 2012, 2013 et 2014.

Malgré ces avancées, quelques interrogations subsistent : Quel est le nombre exact d’Ipm au Sénégal ?

Combien de travailleurs sont couverts par ces Ipm ?

Combien d’enfants de moins de 5 ans sont pris en charge dans le cadre des Ipm ? «Trouver des réponses à ces questions est tout le sens de cette enquête qui à terme permettra de réactualiser les données statistiques sur ces institutions et de disposer d’un fichier national stable», pense Mansour Sy.

Pour sa part, le directeur de l’Agence de la Cmu, Cheikh Mbengue, relève que plus de 80% des populations ne sont pas prises en charge dans le système d’assurance maladie obligatoire, alors qu’il «urge de réfléchir à la mise en place d’un système qui permettra aux Sénégalais d’avoir des soins de qualité à des prix accessibles».

Il faut noter que l’enquête se déroulera sur toute l’étendue du territoire national pour une durée de 15 jours.

Le Quotidien

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *