});












SANTE: le Sénégal touché par la maladie de la dengue

= 3310

Sale temps depuis quelque temps. Figurez-vous qu’on échappe à Ebola et voilà que la dengue nous guette. Pas «dingue» pour dire zinzin bien que la situation de stress ambiante y est favorable, mais «dengue» comme maladie. Attention parce qu’elle vient de franchir les frontières du Sénégal. C’est le ministre de la Santé et de l’action sociale, Awa Marie Coll Seck, qui l’a révélé hier à travers une lettre circulaire. «Des cas de Dengue sont actuellement signalés dans certaines régions du Sénégal de même que dans certains pays de la sous-région», a indiqué hier Pr Awa Marie Coll Seck faisant référence aux données de l’institut Pasteur de Dakar sur cette maladie transmise par la piqûre de moustique. Selon cette lettre circulaire, ces moustiques se contaminent généralement en se nourrissant de sang de personnes malades de Dengue.


Le taux de prévalence de cette maladie qui n’a pas de traitement «épidémiologique ni de vaccin» qui se transmet par voie transovarienne à la génération suivante de moustiques est estimé à 2%.

«Je vous invite au renforcement de la surveillance épidémiologique et à effectuer un prélèvement sanguin face à toute personne répondant à la définition de cas conformément aux directives de l’institut Pasteur de Dakar», a exhorté Pr Seck pour contourner cette maladie dont le virus circule dans le sang de la personne infectée pendant 2 à 7 jours. La période d’incubation varie de 3 à 14 jours en moyenne et la maladie se manifeste par une fièvre et peut durer 2 à 7 jours avec des manifestations suivantes : maux de tête, douleurs retro-orbitale, myalgie, arthralgie, rougeurs, manifestations hémorragiques. Quelques recherches sur le site de l’institut Pasteur permet de mieux cerner les symptômes et les complications.

Le Populaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *