});












Le Sénégal est-il devenu le dépotoir du monde ?

= 2652

Salem Abdul Salem Ghereby, 55 ans, et Omar Khalif Mohammed Abu Baker Mahjour Umar, âgé d’environ 44 ans sont des ex-détenus de la célèbre prison de GUANTÁNAMO que le Président de la République Macky SALL a décidé d’accueillir sur notre sol.

Pour rappel, l’une des promesses de campagne de Barack OBAMA était la fermeture de la prison de GUANTANAMO située sur l’île Cubaine; une prison mise en place après les attentats du 11 Septembre 2001 et destinée à accueillir les plus dangereux criminels et terroristes au monde.

Beaucoup de ces prisonniers furent détenus sans inculpations ni jugements et donc en violation flagrante du droit international.

C’est dans le sillage de redorer le blason des Etats-Unis terni par ce non respect du droit international que le Président OBAMA avait promis sa fermeture une fois élu. Cependant, il s’est heurté à l’intransigeant refus de beaucoup de pays où sont originaires ces présumés criminels et terroristes de les accueillir sur leur sol respectif.

Ainsi, l’idée de construire une prison à sécurité maximale aux Etats-Unis pour les y transférer a vite été abandonnée par le refus des populations des villes ciblées mais aussi de celui du Sénat.

Cela a retardé durant les huit ans du magistère d’OBAMA la matérialisation de la promesse de fermeture de la prison de GUANTANAMO malgré l’acceptation du retour à leur pays respectif de quelques détenus.

Aujourd’hui, à la stupéfaction générale et coïncidant même à la date du 04 Avril où nous célébrons notre souveraineté internationale, nous venons d’apprendre la décision du chef suprême des armées d’accorder l’asile à deux supposés terroristes et ex détenus Libyen Salem Abdul Salem Ghereby, 55 ans, et Omar Khalif Mohammed Abu Baker Mahjour Umar, âgé d’environ 44 ans qui ont séjourné à la prison de GUANTÁNAMO pendant 14 ans.

Cette décision corrobore l’hypothèse de la soumission de notre pays à la volonté des pays Occidentaux; étant entendu qu’ils nous demandent de les accueillir sur notre sol et refusent catégoriquement de le faire sur le leur car redoutant le mécontentement populaire qu’une telle action soulèverait mais aussi et surtout la dangerosité d’avoir sur  »son » sol des présumés terroristes ayant passé 14 ans de leur vie à la prison de GUANTÁNAMO.

Nous insistons à la durée de leur incarcération qui expliquerait entre autres leur dangerosité à tel enseigne que leur pays d’origine (LIBYE) ne veut pas d’eux sur son sol.

Par ailleurs, leur séjour carcéral dans un milieu qui est censé accueillir les plus dangereux criminels et terroristes du monde les a d’une manière ou d’une autre rendus dangereux même s’ils ne l’étaient pas avant d’y être incarcérés.

Avec ce geste qui, à mon avis, ne vise ni plus ni moins qu’une manière pour le Président Macky SALL de chercher à obtenir les honneurs des autorités du pays de l’Oncle SAM, le Sénégal vient à nouveau de montrer, encore une fois, à la face du monde qu’il peut être le dépotoir de leurs  »ordures ».

Bassirou DIAKHATE

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *