});












Sénégal : La première cause de mortalité infantile dévoilée

= 125

On estime à 15 millions le nombre de bébés prématurés chaque année dans le monde, ce qui représente plus d’un bébé sur 10.

Or, près d’un million d’enfants décèdent chaque année en raison de complications liées à la prématurité.

Bon nombre de survivants souffrent d’une incapacité à vie, notamment en matière d’apprentissage, et de troubles visuels et auditifs.

À l’échelle nationale, la prématurité est la première cause de mortalité.

Le Sénégal ne s’en sort pas bien avec des milliers de décès de prématurés enregistrés chaque année.

La prématurité est la première cause de décès chez le nouveau-né au Sénégal avec une proportion important de 29% de la mortalité néonatale, a précisé le directeur de la santé de la mère et de l’enfant, Dr Amadou Doucouré.

Selon Le Soleil, il s’exprimait, hier, lors des deuxièmes journées nationales de la périnatalogie.

À l’en croire, la plupart des bébés décédés souffrent de séquelles neurologiques  et des anomalies à moyen et long termes.

Toutefois, le Sénégal a enregistré une baisse de la mortalité néonatale de 35 à 21 pour 1000 naissances entre 2005 et 2019.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :