});












Sept gardes à vue après l’attentat contre Charlie Hebdo

= 3249

Sept personnes ont été placées en garde à vue dans le cadre de l’enquête sur l’attentat qui a décimé mercredi la rédaction du journal satirique Charlie Hebdo en plein Paris, a-t-on appris jeudi auprès de sources policières.

Le Premier ministre, Manuel Valls, a déclaré sur RTL que des milliers de policiers, gendarmes et enquêteurs étaient mobilisés pour retrouver les deux principaux suspects, identifiés par la police comme étant les frères Chérif et Said Kouachi, déjà connus des services de police.

L’un des individus en garde à vue est un jeune homme de 18 ans, identifié sous le nom de Hamyd Mourad, un des trois suspects dans la fusillade qui a fait 12 morts et 11 blessés mais qui s’est présenté de lui-même au commissariat de Charleville-Mézières, dans les Ardennes.

Les six autres personnes en garde à vue sont des proches ou des membres de l’entourage des frères Kouachi.

L’une d’elles à été interpellée à Charleville-Mézières, quatre l’ont été à Reims, dans la Marne, et une dernière a été arrêtée mercredi à Gennevilliers par la brigade antigang, précise-t-on de sources policières.

Manuel Valls a déclaré que la « principale préoccupation » des autorités françaises était que les principaux suspects passent de nouveau à l’action.

« C’est pour cela que des milliers de policiers et de gendarmes, d’enquêteurs, sont mobilisés pour appréhender ces individus », a dit le Premier ministre.

 

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.