});












Série de Meurtre au Sénégal: Serigne Cheikh Sidy Mactar Mbacké exprime son inquiétude

= 931

Serigne Cheikh Sidy Mactar Mbacké est très préoccupé par la montée de la violence au Sénégal, caractérisée par des meurtres abjects, dont le plus récent est celui de la vice-présidente du Conseil économique social et environnemental (Cese) Fatoumata Ndiaye. Le khalife général des mourides a manifesté sa préoccupation devant le ministre de l’intérieur, hier. C’était à l’occasion de la cérémonie officielle du Magal de Touba.

Les rideaux sont tombés sur l’édition 2016 du Magal de Touba qui célèbre le départ en exil de Serigne Touba, le fondateur du Mouridisme. La cérémonie officielle qui marque la fin de cet événement s’est déroulée hier, en présence du ministre de l’Intérieur, Abdoulaye Daouda Diallo, chef de la délégation gouvernementale venu représenter le Président Macky Sall.

Par la voix de son porte-parole Serigne Bassirou Abdou Khadre Mbacké, le khalife a remercié le chef de l’Etat pour les réalisations effectuées dans la cité religieuse. Mais la question qui préoccupe fortement le guide spirituel des mouride, c’est la recrudescence des meurtres dans le pays. C’est pourquoi Serigne Cheikh Sidy Mactar Mbacké a invité les Sénégalais à faire preuve de tolérance et à cultiver la paix. Le même appel a également été lancé, une nouvelle fois, aux hommes politique par le marabout.

Aux talibés mourides et à la communauté musulmane, Serigne Sidi Mokhtar Mbacké a renvoyé aux valeurs et percepts de l’Islam. Son porte-parole a beaucoup insisté sur la promotion des écoles coraniques et l’enseignement religieux des enfants.

Dans la même veine, Serigne Cheikh Sidy Mactar Mbacké a appelé les religieux de tous bords à prendre et surtout comprendre la pleine responsabilité de leur mission qui est non seulement de transmettre le savoir aux nouvelles générations, mais surtout de leur inculquer des valeurs pour le grand bénéfice de notre société. En outre, le khalife général des mourides a appelé le gouvernement à s’imprégner davantage des difficultés que vit le monde rural, notamment les paysans, pour pouvoir y apporter des solutions idoines.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.