});












Serigne Djily Abdou Fatah: Nous exigeons des excuses à la communauté mouride! »

= 1387

Cet argumentaire est fallacieux, irrespectueux et mal choisi. Jamais Serigne Fallou, Serigne Abdou Lahad et Serigne Saliou n’ont fait de la politique. Et puis ceux que vous citez ne sont ni Serigne Fallou, ni Serigne Abdou Lahad, ni Serigne Saliou Mbacké. Ils doivent présenter leurs excuses à toute la communauté mouride pour avoir convoqué dans leur point de presse ces hommes de Dieu. Ils ne maîtrisent la nature des relations que ces derniers entretenaient avec Léopold Sédar Senghor, Abdou Diouf et Abdoulaye Wade, respectivement. Ils gagneraient, à défaut de se taire, à faire attention à ce qu’ils disent. Il n’est jamais trop tard pour se rectifier et j’ai espoir qu’ils vont se rectifier.

Touba ne peut être un mendiant. Touba n’a jamais dépendu des Etats, quels qu’ils soient. Aucun Etat n’a jamais manqué de respect à l’égard de Touba. Les Chefs d’Etat qui se sont succédé n’ont jamais fait quelque chose sans en aviser les Khalifes. Au contraire, ce sont les hommes politiques qui ont toujours cherché à tisser de bonnes relations avec Touba. Tout ce qui est fait pour cette ville ne relève que du rationnel, au vu de la position géostratégique de la cité. Maintenant quand ce sont des petits-fils de Serigne Touba qui tiennent un tel langage, tout le monde a le droit de se poser des questions.

Serigne Djily Abdou Fatah

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *