});












Serigne Moustapha Sy, Champs de courses : « Notre génération a besoin d’un autre enseignement, d’ici peu tout cela va se retrouver entre nos mains »

= 1705
Une nouvelle alternance génération à Tivaouane. En tout cas, c’est ce que laisse penser le discours de Serigne Moustapha Sy, aux champs de courses à Tivaouane, rapporte Le Populaire. Serigne Moustapha Sy, responsable moral du Dahira « Moustarchidine Wal Moustarchidati » qui animait la causerie de la nuit du Gamou a profité de l’occasion pour revenir sur ses relations avec son père, Serigne Cheikh Al Makhtoum, en retraite spirituelle depuis qu’il a accédé au khalifat. « Man mii la Serigne Cheikh wolu (c’est à moi que Serigne Cheikh fait confiance) », a-t-il dit. Et d’ajouter : «  une personne peut adopter une démarche et si elle n’est pas comprise, on pense qu’elle s’est démarquée. Mais, d’ici peu, tout cela va retrouver entre nos mains, que nous allons partager, grâce à Dieu, à son Prophète (Psl) et à tous les érudits. Des fois, on respecte trop notre guide qu’on ne veut pas le gêner. Mais, nous, notre génération, nous avons besoin d’un autre enseignement. C’est pourquoi, on se rencontre à Champ de course, chaque année, pour faire le Gamou. Ce n’est pas pour chercher un nom, car je n’ose pas le faire ».

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.