});












Des sociétés d’électricité du continent en conclave, à partir de mardi

= 731

La Société nationale d’électricité du Sénégal (SENELEC) va accueillir, de mardi à samedi, la première réunion du comité scientifique de l’Association des sociétés d’électricité d’Afrique (ASEA), selon un communiqué reçu de son service de communication.

L’ouverture de la réunion est prévue mardi à 9h, à l’hôtel Radisson Blu, à Dakar. Elle aura lieu « sous la présidence » du ministre sénégalais de l’Energie et du Développement des énergies renouvelables, Thierno Alassane Sall.

Cette rencontre se tiendra en même temps que la neuvième réunion de coordination du Forum des pools énergétiques.

« Ces réunions regrouperont les représentants des cinq pools énergétiques régionaux africains, de la Banque africaine de développement, des sociétés africaines d’électricité membres actifs de l’association, des sociétés membres affiliées et divers invités », ajoute-t-on de même source.

« Les thèmes qui vont être abordés au forum des pools énergétiques africains et au comité scientifique de l’ASEA contribueront à apporter des réponses à la problématique du financement des grandes infrastructures de production, de transport et de distribution » d’électricité, explique le communiqué.

L’ASEA « est une organisation continentale à but non lucratif ». Elle a été créée en 1970 pour « promouvoir le développement et l’intégration du secteur électrique africain ».

« La mission de l’ASEA est de rassembler les sociétés africaines d’électricité (…) en vue de rendre l’énergie électrique plus accessible, abordable et fiable pour les populations africaines », indique le texte.

L’organisation compte 54 sociétés d’électricité réparties dans 43 pays africains. Son siège se trouve à Abidjan, en Côte d’Ivoire.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *