});












Suspension de l’emprunt obligataire de la Ville de Dakar: Tanor « instruit » le gouvernement

= 756

Le Ps est resté solidaire à son secrétaire national à la vie politique et maire de la capitale sénégalaise, Khalifa Sall, dans le bras de fer qui l’oppose à l’État. S’exprimant, ce samedi 14 mars dernier, à la sortie de la cérémonie d’installation du nouveau secrétaire national du Mouvement des élèves et étudiants socialistes (Mees), Ousmane Tanor Dieng a invité le gouvernement à laisser évoluer l’emprunt obligataire de la ville de Dakar.

Interpelé à la sortie de ladite cérémonie d’installation, Ousmane Tanor Dieng a indiqué que la position du Ps n’a pas varié, concernant le blocage de l’emprunt obligataire de la ville de Dakar. Face aux journalistes, le patron du Ps est même allé plus loin en invitant le gouvernement à laisser évoluer l’emprunt obligataire. «On l’a dit dès le départ, nous soutenons notre camarade Khalifa Ababacar Sall…Nous sommes solidaires au combat qu’il mène parce que, comme il l’a indiqué, il y a l’avis de non objection qui avait été soumis et validé par le gouvernement et qui était non seulement le fil conducteur de son action mais aussi la base de l’engagement des partenaires comme l’Usaid. Je pense que l’essentiel, c’est que le gouvernement et la mairie se retrouvent et discutent pour laisser l’emprunte obligataire évoluer. Si le gouvernement a besoin d’assurance, de clarification ou d’encadrer l’emprunt, qu’il le fasse parce que nous pensons que cet emprunt est dans l’intérêt des populations dakaroises».

Le patron du Parti socialiste a lancé par ailleurs un appel au rassemblement et à l’unité des membres de sa formation politique. Venu en effet présider la cérémonie d’installation du nouveau secrétaire national du Mees, Ousmane Tanor Dieng a salué l’esprit de dépassement et le sens de responsabilité qui a prévalu lors du choix consensuel de Dib Cor Faye comme nouveau patron de cette structure. A l’occasion, le patron des Verts, sans nommer un quelconque responsable socialiste, a salué la vitalité du Ps qui contredit les déclarations relatives à la crise d’engagement politique au Sénégal. «Ils étaient 16 candidats, ils ont pu réaliser le consensus et avoir une équipe coordonnée par le camarade Dib Cor Faye. C’est encourageant d’avoir une jeunesse aussi engagée au moment où on parle de crise d’engagement politique au Sénégal. Je pense que c’est encourageant pour notre parti. Vous avez fait une belle mobilisation. Ce qui veut dire que notre parti vit parce que si sa jeunesse est là, rayonnante je pense que c’est pas bien pour notre parti».

Sud Quotidien

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *