});












Thierno Bocoum : ‘’Macky a installé le pays dans un cycle de recul’’

= 684

Après la récente sortie d’Idrissa Seck à Touba, c’est au tour de Thierno Bocoum de prendre le relais. Dans un communiqué parvenu à EnQuête, le porte-parole du parti Rewmi estime que l’Apr a fini d’installer le pays dans un cycle de recul.

L’Alliance pour la république vient de boucler ses sept ans d’existence. Si le parti présidentiel tire un bilan plutôt positif de sa gestion du pouvoir, le parti ‘’Rewmi’’ de Idrissa Seck pense le contraire. Pour le député, Thierno Bocoum, ‘’l’Apr s’efforce de détourner les regards fixés sur les carences indélébiles du régime en place’’.

Dans un communiqué parvenu hier à notre rédaction, le chargé de communication de ‘’Rewmi’’ rappelle au parti de Macky Sall quelques-unes de ses promesses.

‘’L’Apr avait promis d’accélérer la cadence sans pouvoir la définir. Elle nous a invités au travail sans savoir comment s’y prendre face aux urgences et aux exigences de l’heure.

Beaucoup de temps perdu sans résultat probant’’, dénonce le parlementaire. Toujours dans son communiqué, Thierno Bocoum laisse entendre que la machine Apr se suffit à elle-même mais n’a pas la fitness et la puissance qu’exige sa mission.

‘’A défaut des résultats, l’Apr a fini par opter d’installer le pays dans un cycle de recul inacceptable. Recul démocratique honteux.

Recul économique cynique. Recul diplomatique déplorable. Le torpillage quotidien des valeurs et principes républicains semble être une sacro-sainte mission au sein du groupe’’, s’offusque le partisan de Idrissa Seck.

Aussi, à en croire Thierno Bocoum, ‘’l’émergence promise se résume, en définitive, en une simple volonté de se réserver une place plus confortable parmi les derniers tout en évitant de concurrencer ceux qui hâtent le pas’’. Le porte-parole de Rewmi n’a pas manqué de tancer les souteneurs de Macky Sall qui, dit-il, pour masquer leurs carences, ‘’profèrent des injures et font dans les menaces’’.

‘’Malheureusement, à défaut de se taire, c’est la seule voie qui s’offrent à eux. L’inexistence de résultats et de réalisations concrètes les dépouille d’un argumentaire simple basé sur le ressenti. Ils ne peuvent compter sur leurs administrés pour les défendre. Ils n’ont pas séduit par le travail, ils n’ont pas rassuré par la volonté, ils n’ont pas convaincu par les résultats’’, s’est-il indigné.

Sur la sortie de son mentor, Thierno Bocoum estime que les propos d’Idrissa Seck révèlent des manquements qu’une propagande étatique avait presque fini de dissimuler. Selon le ‘’rewmiste’’, il serait naïf de croire que celui qui leur (Macky Sall et ses partisans) avait demandé de rebrousser chemin sans être entendu n’allait pas alerter sur les conséquences d’un entêtement pathologique. ‘’Ils n’ont pas su l’écouter pour leur bien, ils vont devoir l’entendre relater le mal qui découle de leur démarche pernicieuse’’, avertit-il.

Enquête Plus

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *