});












Tiens, Pourquoi est-il ignare, Lui ? Par Mai Mbacké Djamil.

= 913

La sottise est un phénomène fort navrant et l’ignorance d’un abruti stimule toujours l’abomination.

Il m’est difficile de croire qu’en 2016, une personne (physique ou morale) soit assez stupide, ignorante, inconsciente et bornée pour penser et publier des saletés pareilles.

En effet, ces dernières 72 heures furent témoin d’un acte ignoble et inqualifiable.

La caricature ou l’utilisation de l’image du vénéré Cheikh Ahmadou Bamba à des fins de défense d’actes et d’agissements transsexuels ou homosexuels est non seulement un outrage et une profanation religieuse et culturelle, mais c’est la pire des insultes et la plus dégoutante des injures à l’endroit de toute une foi, de tout un culte.

C’est tout simplement cracher sur ce qu’il y a de plus sacré pour des millions et des millions de personnes.

Cheikh Ahmadou Bamba n’est pas uniquement un homme de Dieu, un saint illustre ou un éternel résistant. Il est l’apogée, le zénith et le summum de la croyance et de la conscience de tout un peuple.

Les caricatures blasphématoires du Prophète Mouhamed (paix et salut sur Lui) par Charlie hebdo avaient introduit un sentiment profond d’indignation et de colère chez toutes les personnes de confession musulmane et même des non musulmans ayant une morale et un minimum d’authenticité et d’objectivité.

L’Islam fut ainsi victime d’une agression monumentale.

Aujourd’hui, à Peine 1 an après de telles ignominies, c’est au tour de Cheikh Ahmadou Bamba le plus grand patrimoine de notre nation d’être la cible de personnages perturbés qui au nom de je ne sais quelles idioties se permettent d’illustrer leurs âneries avec sa sainte représentation.

ASSEZ !

Si vous souhaitez argumenter en faveur de personnages irresponsables, complètement vide de raison dont les faits et gestes ne sont aucunement représentatifs de la vision de Cheikh Ahmadou Bamba et qui émettent des actes contre notre culture, notre patrimoine religieux et notre configuration, cela est de votre droit. Mais que vous vous permettez d’agrémenter vos stupidités puantes avec l’image la plus importante et la plus sacrée pour près de 4 millions d’être humains,  NON ca ne passera pas. Et ce n’est pas des excuses indignes de l’ampleur du fait qui en changera quoi que ce soit.

Vous ne savez absolument rien de Cheikh Ahmadou Bamba, de son œuvre ou de sa voie. Si j’avais tort, vous sauriez que sa personne et la moquerie infantile que vous prônez ne sont guère voisines et en aucun cas ne devraient être représentées sur une même plateforme.

Je ne prendrai même pas la peine de vous expliquer le respect de l’être humain et de son héritage, ni les choses importantes de la vie d’un croyant. À vous lire, il est très clair que vous ne l’êtes pas.

Mais cette peine, je la prendrai bien évidemment pour vous faire engloutir une chose:

Cheikh Ahmadou Bamba est un symbole mondial dont le nom inspire la plus grande admiration des hommes et des femmes dignes d’un quelconque respect.

Il est le plus grand résistant africain du XXème siècle. Un homme de dimension exceptionnelle dont l’humanisme et le pacifisme étaient indiscutable et qui était guerre un adversaire classique que l’on pouvait combattre par des armes.

Très longtemps avant Mahatma Gandhi, Martin Luther King et bien d’autres, Il a su opposer une forme de lutte originale à l’occupation coloniale : la non-violence par la résistance spirituelle.

Face au système colonial avec tout ce qu’il comportait de ruse, de subterfuge, de moyens de liquidation systématique et d’entreprise de déculturation, il opposera une foi religieuse sans faille et un combat intelligent et sans armes.

Il a subi toute forme d’injustice pensable, mais il n’a jamais appelé à la vengeance. Au contraire, il a pardonné, et mieux, il a prié pour ceux qui lui voulaient du mal. Et tout ceci dans un contexte historico-social de dénégation de tout droit aux indigènes des sociétés colonisées, dans la période charnière qui marquait la fin du 19e siècle et l’entrée dans le 20e siècle. Sa quiétude est d’essence divine et son action est fondée sur une authentique culture de paix.

Ainsi, à sonimage et à celle de son idéologie, nous ne nous vengerons pas en vous rendant vos insultes et offenses car l’insulte, c’est ce qu’il reste à ceux qui n’ont ni la culture pour s’exprimer, ni l’intelligence pour avancer des arguments, elle est en soi un constat d’échec.

Les insultes s’adressant à la personne, tout comme la violence, sont les armes du faible et déshonorent ceux qui s’en servent.

C’est tout simplement l’expression de la misère intellectuelle.

Mais de ceci, tenez vous, la prochaine que vous envisageriez de vous « illustrer » sur un sujet, quel qu’il soit le concernant, remettez vos fibres mentales à leur place!

Sachez que l’acte de s’exprimer implique aussi bien celui qui parle que celui qui reçoit la parole. Une maxime thomiste dit : « Ce qui est reçu est reçu en la manière de celui qui reçoit.

Ce que nous avons reçu, c’est une offense que l’histoire retiendra.

Une première mais surtout la DERNIERE!

A bon entendeur…

Maï Mbacké 

Chercheur, Consultant

PDG de Maï Mbacké Consulting

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *