});












Touba : la caravane 2015  se rendra à Kaffrine, Tamba, Kédougou et Diourbel

= 956

Pour la quatrième année consécutive, le comité d’organisation du Grand Magal de Touba lance la « Caravane du magal » sur les traces de Cheikh Ahmadou Bamba. L’édition 2014/2015 va explorer des contrées du Saloum et du Sénégal Oriental, dans les régions de Kaffrine, de Tambacounda, de Kédougou et de Diourbel.

La caravane du Grand Magal  de Touba a pour objectif de raffermir les relations  entre des foyers religieux du pays et de cultiver l’unité de la Ummah, de l’avis de Serigne Khaly Diakhaté. Les avantages et bénéfices enregistrées avec la compréhension du message du fondateur du mouridisme sont ressentis dans plusieurs domaines.

De même que l’instruction phare d’unité des musulmans émise par Serigne Cheikh Sidy Mokhtar Mbacké depuis le début de son magistère. Lors des trois éditions précédentes, c’est avec la même équipe de chefs religieux que la présente caravane va sillonner le pays, conformément aux instructions  du khalife général et du comité d’organisation du magal.

En effet, Serigne Modou Mbacké Sy, fils de Serigne Malik Bassine Sy, coordonne la caravane, son jeune frère Serigne Fallou Sy, Serigne Khaly Diakhate, Serigne Fallou Gallas Sylla, ainsi que   la presse écrite, les télévisions, les radios et les sites Internet accompagnent  la délégation pour  mieux vulgariser le message.  La caravane du magal sur les traces de Cheikh Ahmadou Bamba recueille les informations chez les différentes familles et grands chefs religieux tout au long du périple qui a démarré jeudi dernier dans l’après-midi.

La caravane de cette  année, riche de 33 étapes, a démarré par Ahmet Niawel plus connu aujourd’hui sous le nom de Darou Wahab. C’était jeudi dernier dans la commune de Madina.
Notre interlocuteur Serigne Fallou Gallas Syll raconte que c’est en ce lieu que Cheikh Ahmadou Bamba rencontra les émissaires du gouverneur conduits par Mbakhane Diop qui lui amenait une deuxième convocation pour sa déportation en Mauritanie. Cheikh Ahmadou Bamba, après son exil du Gabon, a connu un second exil en Mauritanie.

Il est passé par ce village où vivait Serigne Fat Tacko Diop, un de ses disciples qui était dans sa concession de Diourbel et qui fabriquait des lits pour le Cheikh,  explique son actuel khalife Serigne Palle Diop. Sur place, il nous  montre des reliques des réalisations de son grand-père, après un exposé sur la fondation historique de la localité et les fils de Khadim Rassoul qui y ont séjourné.

33 étapes de Touba Kédougou
Darou Salam Typ a été la seconde étape. Serigne Bassirou Mbacké Typ, petit-fils de la deuxième génération, par ailleurs maire de la commune, a accueilli la délégation de la caravane. Serigne  Bassirou Mbacké Typ a remercié les caravaniers, appelé les jeunes à entretenir le legs très bénéfique des ancêtres et d’en faire bénéficier aux générations à venir. Il a  incité les jeunes à suivre le discours du khalife général en retournant à la terre et dans les « daaras ». Après la  localité de Nasrou de Serigne Abdou Hakim, la caravane a fait cap sur Madina Mbooba, un fief créé par Serigne Mouhamadou Fallilou Mbacké en 1932.

La délégation a ensuite passé la nuit dans la localité de Colobane dans le département de Gossas. Serigne Khaly Diakhaté a tenu un discours pertinent sur l’unité de l’islam, fort apprécié par le chef religieux de la localité qui s’inscrit dans la recommandation du khalife quant à l’unité de la Ummah et les relations parentales entre les foyers religieux du pays, particulièrement entre les familles de Touba et de Tivaouane.

La délégation fut accueillie à Colobane où le chef religieux Serigne Modou Abdoulaye Mbacké Ibn Serigne Cheikh Astou Fall ibn Serigne Cheikh Mouhamadou Bachir Mbacké n’a ménagé aucun effort pour rendre agréable leur séjour. Le maire a tenu compagnie à la délégation tout au long du séjour. Une rencontre a eu lieu pour une causerie où les communautés tidiane et mouride se sont réjouie du passage de la caravane et de la philosophie unificatrice des musulmans toutes confessions confondues.

Une rencontre qui s’est poursuivie jusque tard dans la soirée dans la mosquée dont les limites ont été tracées par Serigne Massamba Mbacké. Les communautés mouride et tidiane ont, à l’unisson, passé la soirée religieuse pour écouter les enseignements de Cheikh Ahmadou Bamba rappelés par le conférencier Serigne Khaly Diakhaté.

Mamadou DIEYE

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *