});












TOUBA – L’AFFAIRE DU RIZ DES CHEFS DE VILLAGE TOURNE AU DEBALLAGE : Le fils d’Abdou Lahat Diakhaté Charge Le Maire Abdou Lahat Ka 

= 1273

L’AFFAIRE DU RIZ DES CHEFS DE VILLAGE TOURNE AU DEBALLAGE : Le fils du Chef De Village De Touba Mosquée Défend Son Père  Et  Charge Le Maire Abdou Lahat Ka comme instigateur dans l’ombre, derrière les accusations et calomnies : « S’il a le courage ,il n’a qu’a affronter directement mon père … Mon père l’a  soutenu… »

A qui veut l’entendre, le fils du chef de village de Touba déclare la guerre à ses détracteurs du père . Après la sortie accusatrice de Serigne Abdou Samath Cheikhouna Mbacké chargeant le chef de village de Touba Mosquée Abdou Lahat Diakhaté sur la gestion du riz destiné à ses autres pairs chefs de village, le fils  du dénoncé ne se fait pas attendre pour apporter sa réplique acerbe.

C’est Baye Cheikh Diakhaté , le fils du chef de village de Touba Mosquée  qui est monté au créneau pour éclairer la lanterne sur l’affaire du riz en question .Comme pour balayer d’un revers de main les soupçons de Serigne Samath , le protégé du Chef de village de Touba mosquée s’est dit « être surpris par la calomnie qui tourne autour de cette affaire du riz  » dont l’ampleur et l’attention que d’aucuns la donne ,a l’en croire   « ne le méritent guère » . « Je tiens à préciser que les accusations venant d’un parent sur un soit disant détournement de riz ,sont sans fondements et dénudés de sens . D’ailleurs pour affirmer que l’accusateur en question est dans le tâtonnement , il  avance un tonnage qui est loin d’être la réalité , au lieu de 75 tonnes , il s’agit de 70 tonnes répartis nettement entre les chefs et délégués de villages de Touba . A l’heure où je me prononce ,tout se passe bien et nous n’avions reçu aucune réclamation .Donc ,il n’y a point d’irrégularités … », recadre Baye Cheikh Diakhaté .

Selon le fils du Chef de village de Touba mosquée ,il y’a une acerbe campagne de dénigrement  et d’intoxication menée par des autorités de Touba ,tapis dans l’ombre pour avoir son géniteur . Droit au but , Baye Cheikh est allé jusqu’à citer le maire de Touba qu’il accuse d’être le premier instigateur . « S’il a le courage ,il n’a qu’a affronté mon père . Le maire de Touba ,mon papa l’a soutenu à des moments difficile où il  ne lorgnait que le fauteuil de la communauté rurale  de Touba .Sa femme peut nous servir de témoin ,lui  au moins, qui a reconnu  ce soutien publiquement . Mais gare au maire , qui nous déclare le combat  , nous  n’allons pas le laisser  », menace le fils de Abdou Lahat Diakhaté .

MBACKE.INFO

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.