});












TOUBA : le Palais dépêche Cissé pour s’expliquer sur l’agression de Karim

= 682

Depuis la tentative d’assassinat contre Karim Wade, le président Macky Sall et son Gouvernement ne se sont pas prononcé. Personne n’a pas condamné cet acte barbare commis contre Karim Wade. Ce qui laisse penser une complicité entre les agresseurs et le pouvoir.
Mais du côté du Touba les choses ont bougé suite à l’audience que Khalif Général des Mourides a accordée à Aly Nar Ndiaye Président du Mouvement Libérer Karim (MLK). Devant des proches du Saint Homme, le président du « MLK » a fait un exposé sur la situation difficile que le régime de Macky Sall fait vivre à Karim Wade victime de torture morale, de brimades, d’humiliation, d’agression. Enfin, le Khalif Général a eu pour la première fois le compte rendu fidèle des conditions de détention de Karim WADE. Comme réponse, il a dit : « Karim Wade est mon fils, un disciple et un mouride. Son père me l’a confié. Je lui demande d’arrêter sa grève de la faim. Et je dis que rien ne lui arrivera à propos des accusations portées contre lui ». Cette déclaration du Khalif des Mouride a installé un climat malsain au Palais. Car les radars ont vite informé le président Macky Sall sur la déclaration du marabout. Par la suite, le Khalif a envoyé son fils aîné à Dakar pour rencontrer Karim et lui demander d’arrêter sa grève. Ensuite, il a demandé à Serigne Bass Abdou Khadr d’aller parler avec Macky Sall sur le cas Karim Wade. Pour éteindre le feu allumé par le leader du « MLK », Makhtar Cissé Directeur de cabinet du président sera envoyé à Touba. Arrivé à 14h, il attendra 19h pour voir le Khalif qui a réitéré sa demande de voir Karim Wade libéré.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.