});












TOUBA :les charretiers indésirables sur les grands axes de la cité religieuse

= 709

Touba connait depuis quelques jours une véritable course-poursuite entre pandores et charretiers. Ces derniers ont reçu interdiction d’emprunter les routes bitumées en vertu d’une décision administrative prise et dont application est désormais effective. La ville saint compte pas mois de 13 000 charrettes qui assurent la desserte au quotidien à l’intérieur de Touba et à un tarif relativement accessible aux populations.

Malheureusement pour elles, impliquées dans la majeure partie des accidents, elles ont été sommées de quitter les grands axes de la ville réservées aux véhicules. L’application de ladite décision vient au mauvais moment. En effet, en période d’hivernage, les charrettes demeurent les moyens de locomotion privilégiée à cause de leur capacité à accéder aux coins les plus reculés et les plus inaccessibles.

Nos sources de nous confier que plusieurs charrettes ont été arrêtées et quelques charretiers sont entre les mains de gendarmes pour cause de récidive, de refus d’obtempérer et de délit de fuite.
Face à cette nouvelle donne, les charretiers promettent de se retrouver dans les prochaines heures pour envoyer une délégation auprès du Khalife Général des Mourides.

Seydina Mouhamed Diouf

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *