});












Touba – Une nécessité d’ériger des dos d’ânes sur les points stratégiques.

= 718

Selon les propos , l’on déplore une dizaine d’accidents de circulation mortels sur ce tronçon juste pour le mois d’octobre qui vient de s’écouler. Pour certains usagers, cette route devient un danger permanent pour la population, surtout à cause du manque de dos d’âne. A les en croire, la présence de dos d’âne arrêterait l’hémorragie.

« Les voitures et les motos roulent vite sur cette route. Normalement, l’on devrait penser à y mettre des dos d’âne pour faire ralentir les usagers. Surtout au niveau des marchés,  boutique et autres. Par exemple à Poulailler, j’en vois à certains endroits », nous a confié un habitué de cette route.

A un autre d’ajouter : « poullailer  jusqu’au marché Guédé et ses environs, il faut que des dos d’âne soient installés pour faire ralentir les usagers. C’est le seul moyen de diminuer les accidents sur cette route.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.