});












Transparence dans les industries extractives: Le Sénégal publie enfin son rapport ITIE

= 696

Dans les prochains jours, le Sénégal va publier deux rapports ITIE. Un premier rapport test, le rapport 2012 plus le rapport 2013 qui sera soumis au secrétariat de l’ ITIE pour validation, a annoncé samedi, à Saly, le professeur Ismaïla Madior Fall.

Le Sénégal est pays candidat à l’initiative pour la transparence dans les industries extractives (ITIE). Pour être conforme à la norme ITIE, il doit publier son premier rapport. Ce qui sera fait très prochainement, à en croire le président du comité national ITIE. Selon le professeur Ismaïla Madior Fall, qui s’exprimait samedi à Saly en marge d’un séminaire de formation des journalistes sur la norme ITIE et la gouvernance des industries extractives, le Sénégal a pris l’option de publier deux rapports dans le courant du mois de mars 2015.

Un premier rapport, celui de 2012, qui ne constitue, selon lui, qu’un rapport test, sera publié en plus du rapport 2013 qui sera le vrai document que le Sénégal va soumettre pour validation. C’est à partir de ce rapport que le secrétariat de l’ITIE va attester de la ‘’conformité’’ du Sénégal. Cependant, rassure-t-il ‘’nous avons beaucoup d’espoir que le Sénégal soit déclaré pays conforme’’. Toutefois, ce qui est important dans la mise en œuvre de l’ITIE, selon toujours le président du comité national ITIE ‘’c’est le fait de publier les informations sur les ressources qui sont tirées du secteur extractif’’.

Il faut rappeler que dans l’ensemble de l’UEMOA, le Sénégal est le seul pays qui n’est pas encore conforme à la norme ITIE. ‘’Ce statut de notre pays a fait que la collecte de l’information n’a pas été facile pour la production du premier rapport’’, a reconnu Ismaila Madior Fall. Des explications de ce dernier, il ressort que l’État n’était pas encore organisé à produire ces genres d’informations. ‘’Le Sénégal vient d’adhérer à l’ITIE. C’est notre premier pas, ce n’est pas facile. Ça a été difficile, fastidieux, mais on a pu avoir une bonne partie de l’information qui a été recherchée’’, a-t-il conclu.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.