});

Un religieux plaide pour une meilleure vulgarisation de l’oeuvre du prophète Mohamed.

= 386

Serigne Mansour Sall, le khalife de la famille d’El Hadji Abass Sall de Louga (nord), a souligné vendredi la nécessité pour les musulmans de connaître davantage le prophète Mohamed, afin de s’inspirer de son œuvre, qui se fonde sur la ’’proclamation de la libération de l’homme de l’emprise des forces obscures’’.

« Il est temps que les musulmans connaissent davantage le prophète Mohamed et s’inspirent de ses enseignements et de son œuvre qui, en plus d’être le socle de l’islam, constituent un projet de société capable d’apporter le bonheur à l’homme, en le libérant de toute forme d’emprise », a-t-il dit à des journalistes.

Le khalife de la famille d’El Hadji Abass Sall s’exprimait lors de son traditionnel point de presse, à la veille de la célébration du Maouloud, qui commémore la naissance du prophète Mohamed.

« Depuis une dizaine de jours, des poèmes à la gloire du prophète Mohamed fusent des mosquées et des autres lieux publics. Mais il n’est pas certain que ceux qui les récitent en comprennent les enseignements. Il est donc nécessaire de mieux faire connaître ce libérateur de l’humanité », a dit Serigne Mansour Sall, en s’exprimant en wolof.

« J’aimerais profiter de cette occasion pour lancer un appel à tous les musulmans, afin que des rencontres et des conférences soient partout organisées pour faire découvrir à nos enfants la dimension méconnue du prophète Mohamed », a-t-il ajouté.

M. Sall rappelle que le prophète « Mohamed (PSL) symbolise l’espoir et incarne la libération de l’homme ». « Il est venu au monde à un moment où le monde et les hommes vivaient sous l’emprise des forces obscures. La proclamation de cette liberté, à travers l’unicité de Dieu, fait la force de l’islam en dépit des machinations de ses détracteurs. »

Selon Serigne Mansour Sall, beaucoup de musulmans ignorent « la force de l’œuvre » du prophète Mohamed. « Si nous nous en inspirons, nous nous rendrons compte que le sous-développement équivaut à un péché, tant il est possible de connaître l’essor avec les enseignements de l’islam », a-t-il encore dit.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :